Complot contre l'autorité de l'Etat et de l'Armée: comparution des accusés à l'exception de Tartag

Publié le : mercredi, 12 février 2020 15:17   Lu : 28 fois
Complot contre l'autorité de l'Etat et de l'Armée: comparution des accusés à l'exception de Tartag

Voici notre dépêche APS du 9 février relative au procès pour complot contre l'autorité de l'Etat et de l'Armée, avec les précisions apportées par Maitre Khaled Bourayou. L’APS a publié un passage des propos attribués, par erreur, à l’ancien président du Conseil constitutionnel. Cette nouvelle mouture reprend l’exactitude de la déclaration à la presse de Maitre Bourayou.  

 BLIDA- Maitre Khalad Bourayou, membre du collectif de défense dans l'affaire de « complot contre l'autorité de l'Etat et de l'Armée », dont le procès en appel a été ouvert dimanche au tribunal militaire de Blida, a indiqué que les accusés, à savoir Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène et Louisa Hanoune, avaient tous comparu l'exception de Athmane Tartag.

"Le procès s'est déroulé normalement en présence de tous les inculpés sauf Athmane Tartag", a fait savoir M. Bourayou, déclarant "ce que nous attendons c'est l'application stricte de la loi".

M  Bourayou a précisé que "la matinée, c'est Mohamed Mediène qui a été auditionné et, qui après avoir rappelé tout son parcours au service du pays, a affirmé être le premier à avoir mené une campagne anti-corruption", en Algérie.

Il a ajouté que "Saïd Bouteflika et Louisa Hanoune seront entendus, l'après midi", soulignant que le procès se poursuivra lundi (demain).

Précisant que « la présence du président du Conseil constitutionnel (l’ancien)  dément l’existence d’un complot », Maître Bourayou a estimé qu»’il était impossible de parler de complot avec la consultation de la haute instance qui protège la loi dans ce pays ».

Complot contre l'autorité de l'Etat et de l'Armée: comparution des accusés à l'exception de Tartag
  Publié le : mercredi, 12 février 2020 15:17     Catégorie : Algérie     Lu : 28 foi (s)   Partagez