Le référendum sur la Constitution "est une étape cruciale" pour bâtir l’Algérie nouvelle

Publié le : jeudi, 01 octobre 2020 18:20   Lu : 106 fois

BOUIRA - Le référendum sur le projet d'amendement de la Constitution du 1er novembre prochain constitue "une étape cruciale" dans l’édification de l’Algérie nouvelle et d’un Etat de droit auquel aspire le peuple à travers le Hirak du 22 février, a souligné jeudi le porte parole de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Ali Draâ.

S’exprimant lors d’une rencontre organisée par l’Académie algérienne pour la promotion de la société civile, M. Draâ a salué l’initiative, qui, a-t-il dit, "revêt une importance particulière à l’approche du référendum".

"Le prochain référendum sera une date historique pour le début d’une nouvelle ère et d’une Algérie nouvelle", a insisté le porte parole de l’ANIE.

Dans son intervention, l’orateur a appelé les citoyens à se rendre massivement aux urnes pour exprimer leur choix et participer à "l’édification d’un Etat de droit, et afin de préserver la stabilité du pays en cette conjoncture difficile", a-t-il encore souligné, lors de cette rencontre organisée dans la grande salle des spectacles de la maison de la culture Ali Zaâmoum de la ville de Bouira.

"Il est demandé de chacun de participer à ce rendez-vous électoral pour choisir une Constitution qui bâtira l’avenir du pays, et notre rôle principal au sein de l’ANIE est de protéger la voix du peuple", a lancé M. Draâ à l’adresse des citoyens présents à cette rencontre.

"Nous nous engageons à préserver et à protéger la voix des citoyens, car ce sont les voix du peuple qui décideront de l’avenir de l’Algérie", a-t-il assuré.

Pour sa part, le porte-parole de l’Académie algérienne pour la promotion de la société civile, Abdelkader Sabkha, présent à cette rencontre, a saisi cette occasion pour mettre l’accent sur l’importance que revêt le référendum constitutionnel du 1er novembre.

"Ce référendum constitutionnel accorde une importance particulière à la société civile via la création d’un observatoire national de la société civile comme organe consultatif placé auprès du président de la République", a expliqué M. Sabkha, qualifiant cette nouveauté d’un acquis important, qui, a-t-il ajouté, "fera participer la société civile dans la prise de décision à haut niveau".

Cet organe consultatif "émet des avis et recommandations relatives aux préoccupations de la société civile, et cela est un important progrès dans le processus démocratique de notre pays", s’est réjoui M. Sabkha.

L’intervenant a, lui aussi, appelé la société civile, à prendre part à ce rendez-vous électoral. "Ce référendum constitutionnel est la pierre angulaire dans l’édification d’un Etat démocratique et de droit, et c’est pour cela que nous devons tous être mobilisés pour fêter cette date historique", a-t-il insisté.

Le référendum sur la Constitution "est une étape cruciale" pour bâtir l’Algérie nouvelle
  Publié le : jeudi, 01 octobre 2020 18:20     Catégorie : Algérie     Lu : 106 foi (s)   Partagez