Le projet de l’amendement constitutionnel institue un nouvel Etat fier de son identité et ouvert sur le monde (Hafsi)

Publié le : lundi, 19 octobre 2020 17:21   Lu : 53 fois

TIPASA - Le projet d’amendement constitutionnel, soumis à référendum le 1er novembre prochain, va "instituer un nouvel Etat fier de son identité et ouvert sur le monde", a déclaré, lundi à Tipasa, la secrétaire générale de l'Union nationale des femmes algériennes (UNFA), Nouria Hafsi.

Mme Hafsi, qui animait un meeting populaire à la salle omnisports du centre ville, a plaidé en faveur d'un "vote en force pour le nouvelle Constitution", qui, selon elle, "établira un nouvel état fier de son identité, ouvert sur le monde, et consacrant l’égalité et l’équité entre les membres de la société", a-t-elle dit.

Estimant, en outre, que "l'adhésion de l'Union des femmes algériennes à ce processus, n’est pas le fruit du hasard, ni une quête d’intérêts, mais elle émane plutôt, d'une conviction que cet amendement constitutionnel, auquel ont contribué de larges franges de la société, va constituer un véritable point de départ pour bâtir l’Algérie de demain, rêvée par les chouhada et les jeunes du Hirak", a-t-elle soutenu.

"L’UNFA est convaincue, depuis le 22 février 2019, de l’impératif du changement, un changement pacifique et tranquille requérant la mise en place d’outils légaux. La nouvelle constitution va dessiner les contours du changement espéré", a, encore, affirmé Nouria Hafsi.

Après avoir assuré que le "débat sur l’identité, est un débat stérile et vain", la SG de l’UNFA a souligné que la "déclaration du 1er novembre a tranché sur la sacralité des constantes de la Nation, dont l’Islam religion de l’Etat, la liberté de confession, et l’unité de l’Algérie, comme ligne rouge".

Nouria Hafsi a, aussi, mis en garde les militantes participantes à cette rencontre, contre le danger des "conspirations étrangères et des appels au boycott", assurant que "la nouvelle constitution est un document rassembleur et consensuel répondant aux aspirations des Algériens, notamment en matière de libertés, égalité, et de lutte contre la corruption, qui a rongé le pays", a-t-elle indiqué.

Le projet de l’amendement constitutionnel institue un nouvel Etat fier de son identité et ouvert sur le monde (Hafsi)
  Publié le : lundi, 19 octobre 2020 17:21     Catégorie : Algérie     Lu : 53 foi (s)   Partagez