Plus de 5 mns d’élèves rejoindront les bancs de l’école dans des conditions sanitaires exceptionnelles

Publié le : mardi, 20 octobre 2020 15:53   Lu : 3 fois
Plus de 5 mns d’élèves rejoindront les bancs de l’école dans des conditions sanitaires exceptionnelles

ALGER - Plus de 5 millions d’élèves inscrits dans le cycle primaire rejoindront, ce mercredi, les bancs de l’école à travers l’ensemble du territoire national, et seront accueillis par quelque 19.000 établissements scolaires dans des conditions sanitaires exceptionnelles, en raison de la propagation du nouveau coronavirus.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad donnera le coup d’envoi officiel de l’année scolaire 2020/2021 à partir de la wilaya de Batna où il effectuera une visite de travail, en compagnie d’une délégation ministérielle.

Les statistiques avancées par le département de l'Education nationale font état de 5.289.666 élèves inscrits au cycle primaire, répartis sur 19.703 établissements d'enseignement répartis sur le territoire national.

En prévision de cette rentrée scolaire, reportée au 21 octobre pour le cycle primaire du fait de la propagation de la pandémie Covid-19 et après un arrêt de cours depuis le 12 mars dernier, le ministère de l’Education nationale avait dévoilé, dimanche passé, les plans exceptionnels pour la reprise des classes dans les écoles primaires "en présentiel", tout en tenant compte de la "nécessaire" préservation de la santé des élèves et des personnels.

Lors de sa réunion avec les directeurs de l’Education, et les chefs des établissements scolaires publics et privés, le ministre de l’Education nationale, Mohamed Ouadjaout a appelé "au strict respect" du protocole sanitaire adopté par le comité scientifique du ministère de la Santé ainsi qu'à l’application rigoureuse de l’ensemble des gestes barrières.

Le ministre a souligné l’importance de veiller à l'hygiène au sein des écoles et de les aménager de manière à appliquer les règles de distanciation physique et à éviter le regroupement des élèves, rappelant l'impératif de préparer les locaux en assurant les moyens nécessaires à l’application du protocole sanitaire et en relançant le rôle de la cellule de veille.

M. Ouadjaout a appelé, en outre, les conseillers d'orientation et de guidance scolaire et professionnelle (COGS) à la prise en charge de l'aspect psychologique des élèves, soulignant l’impératif de garantir un encadrement pédagogique pour chaque matière et à tous les niveaux.

Selon le plan exceptionnel, les écoles primaires travaillant avec un système à vacation unique devront opter pour la double vacation (Matinée et après-midi), sans alternance et adopter le découpage pédagogique, de manière à répartir chaque groupe en deux sous-groupes, avec maintien du même emploi du temps pour l'enseignant (arabe, français et tamazight).


Lire aussi: Année scolaire 2020-2021: les plans exceptionnels de reprise des cours dévoilés


Il s'agit également, selon les plans dévoilés par le ministère, d'adopter le travail par alternance entre les deux groupes tous les deux jours pour une semaine de 5 jours. De même qu'il est prévu une réduction proportionnelle du volume horaire pour chaque matière, tout en se focalisant sur les apprentissages fondamentaux.

Relevant un volume horaire de 14 heures pour chaque groupe, le plan exceptionnel préconise l'exploitation de la journée libre pour les devoirs maison et l'apprentissage à distance.

Pour les écoles primaires travaillant en double vacation, le plan exceptionnel prévoit un système de travail (matinée et après-midi), en alternance pour tous les deux groupes.

Il s'agit, selon le même plan, d'adopter l'alternance entre les deux groupes tous les deux jours pour une semaine de 6 jours, une alternance toutes les deux semaines, avec réduction proportionnelle du volume horaire pour chaque matière, tout en se focalisant sur les apprentissages fondamentaux pour chaque matière.

Un volume horaire hebdomadaire de 12 heures de cours a été fixé au titre de ce plan.

Afin d'assurer une rentrée des classes dans un climat serein et paisible, les différents corps constitués (DGSN/CGGN) ont mis sur pied des plans de sécurité spéciaux.

Les dispositions prises, à l'échelle nationale, visent à sécuriser le périmètre des établissements d'enseignement en effectuant des patrouilles de contrôle aux abords des écoles notamment aux heures d'entrée et de sortie, le but étant de faciliter le trafic routier, préserver l'intégrité des élèves et s'assurer du respect des gestes barrières pour endiguer toute éventuelle expansion du coronavirus.

 

Plus de 5 mns d’élèves rejoindront les bancs de l’école dans des conditions sanitaires exceptionnelles
  Publié le : mardi, 20 octobre 2020 15:53     Catégorie : Algérie     Lu : 3 foi (s)   Partagez