Le projet d'amendement de la Constitution implique la société civile dans la décision politique

Publié le : mardi, 20 octobre 2020 18:18   Lu : 0 fois

OUARGLA - Les participants à une rencontre de sensibilisation sur le projet d'amendement de la Constitution, tenue mardi à Ouargla, ont estimé que ''le projet garantit une implication efficace de la société civile dans la prise de décision politique''.

Les intervenants, des universitaires et des représentants de la société civile, ont soutenu que ''le projet d'amendement de la Constitution, soumis à référendum le 1er Novembre prochain, accorde à la société civile un large espace pour s'impliquer dans la vie publique et contribuer à la prise de décision politique, à travers des initiatives et suggestions constructives, notamment lors des délibérations des Assemblées populaires locales".

Mohamed Khatib Nemr, enseignant universitaire à Ouargla, a estimé que ''les nouvelles institutions préconisées par le projet d'amendement de la Constitution répondront aux attentes du peuple algérien".

Pour Slimane Hakoum, représentant de la société civile, le projet d'amendement de la Constitution est ''l'unique voie pour amener l'Algérie à bon port'', requérant, a-t-il avancé, une participation massive au prochain référendum. ''Le boycott est une attitude qui ne sert en rien le pays'', a-t-il jugé.

Initiée par l'Assemblée populaire de wilaya (APW), la rencontre a été mise à profit par les participants pour saluer le contenu du projet d'amendement constitutionnel, qui garantit la protection des valeurs de la glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954, de la promotion de la citoyenneté et de la prise en compte des nouveautés nationales et internationales, selon une vision prospective.

La séparation des pouvoirs et le contrôle populaire de la gestion des affaires publiques, ont également été largement valorisés par les participants.

Des rencontres similaires de sensibilisation sur le projet d'amendement de la Constitution, dans le cadre de la campagne référendaire, ont été animées par d'autres associations et organisations.

La maison de la culture ''Moufdi Zakaria'' à Ouargla a abrité une rencontre d'associations féminines ayant permis de passer en revue une série de points du projet d'amendement de la Constitution.

La mouhafadha du parti du Front de libération nationale (FLN) a de son coté animé au Centre culturel de la commune de Sidi-Khouiled, une rencontre de sensibilisation sur le thème, ayant regroupé les secrétaires des Kasmas et des militants du parti au niveau des communes de Sidi-Khouiled, Ain El-Beida et Hassi-Benabdallah.

Le projet d'amendement de la Constitution implique la société civile dans la décision politique
  Publié le : mardi, 20 octobre 2020 18:18     Catégorie : Algérie     Lu : 0 foi (s)   Partagez