Ouyahia met en garde contre les manœuvres et l'instrumentalisation politique des marches populaires

Publié le : jeudi, 28 février 2019 14:22   Lu : 9 fois

 ALGER- Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a mis en garde, jeudi à Alger, contre les manœuvres et l'instrumentalisation politique des marches populaires, ajoutant que l'organisation de marches pacifiques est "un droit constitutionnel".

Répondant aux questions et préoccupations soulevées par les membres de l'Assemblée populaire nationale (APN), lors du débat de la Déclaration de politique générale du Gouvernement, M. Ouyahia a indiqué que "le peuple doit faire preuve de vigilance quant aux appels anonymes, notamment face aux tentatives de certains milieux étrangers de s'incruster dans ces manifestations pacifiques pour faire sombrer le pays dans le chaos".

"Notre intention n'est guère de faire peur au peuple quand bien même il pourrait être en désaccord avec le Gouvernement, mais la patrie vient avant tout", a-t-il soutenu.

Au sujet de la proposition du président de la République, Abdelaziz Bouteflika de tenir une conférence nationale, en cas de sa reconduction, M. Ouyahia a affirmé que ladite rencontre, prévue durant l'année en cours, "sera ouverte à tous les partis politiques et associations nationales",

ajoutant qu'elle sera présidée par "une personnalité indépendante et débattra de tous les dossiers et questions soulevés sur la scène nationale, dans le cadre du respect des principes nationaux".

Ladite conférence devrait permettre d'opérer "une révision profonde de la Constitution et consacrera l'entente, à la faveur de la conjugaison des efforts de tous pour sortir avec une meilleure approche au service du pays".

Media

Ouyahia met en garde contre les manœuvres et l'instrumentalisation politique des marches populaires
  Publié le : jeudi, 28 février 2019 14:22     Catégorie : Algérie     Lu : 9 foi (s)   Partagez