La Justice se doit de jouer un rôle de premier plan pour réhabiliter la confiance du citoyen en les institutions de l'Etat

Publié le : mercredi, 11 septembre 2019 18:30   Lu : 37 fois

AIN DEFLA- Le secteur de la Justice se doit de jouer un rôle de "premier plan" en vue de réhabiliter la confiance du citoyen en les institutions de l’Etat et établir leur crédibilité, a indiqué mercredi à Ain Defla le président de la chambre du Conseil d’Etat, M’hamedi Rouabah,au cours de la cérémonie d'installation de Nesreddine Boudane en tant que procureur général près la Cour de Aïn Defla.

"Le secteur de la Justice se doit de jouer un rôle de +premier plan+ en vue de réhabiliter la confiance du citoyen en les institutions de l’Etat et établir leur crédibilité", a indiqué M. Rouabah qui avait procédé en sa qualité de représentant du ministre de la Justice, Garde des sceaux, à l’installation de Nessereddine Boudane en tant que procureur général près la Cour de Aïn Defla, observant que cet objectif "ne peut être atteint sans une justice forte, indépendante, transparente et neutre, s’employant à préserver les libertés et garantir les droits, une justice tenant à ses missions constitutionnelles et activant dans le cadre de la déontologie la régissant".

Au cours de la cérémonie qui s’est déroulée au siège de la Cour de Aïn Defla en présence des autorités civiles et militaire de la wilaya, le représentant du ministre de la Justice, Garde des sceaux a indiqué que "les nominations qui s’inscrivent dans le cadre du mouvement opéré dans le corps de la magistrature par le Chef de l’Etat, visent à donner une nouvelle dynamique au secteur de la justice de manière à répondre aux exigences de ses missions".

Le nouveau Procureur de la Cour de Aïn Defla, a-t-il affirmé, "compte parmi les compétences appelées à insuffler une nouvelle dynamique au parquet général, en particulier au cours cette conjoncture que traverse le pays, laquelle exige de la part des cadres de l’Etat, à tous les niveaux, de redoubler d'efforts pour lutter contre la corruption sous toutes ses formes et instaurer la probité au niveau de tous les secteurs".

Le chef de l’Etat Abdelkader Bensalah avait procédé le 8 août dernier à un mouvement dans le corps des procureurs généraux près 32 Cours au niveau national et ce, conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution.

 

 

 

La Justice se doit de jouer un rôle de premier plan pour réhabiliter la confiance du citoyen en les institutions de l'Etat
  Publié le : mercredi, 11 septembre 2019 18:30     Catégorie : Algérie     Lu : 37 foi (s)   Partagez