ALGER - La date de l'examen de fin de cycle primaire (5ème) a été avancée au 24 mai prochain, au lieu du 28 mai qui coïncide avec le début du mois sacré de ramadhan, a annoncé mercredi à Alger la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit. Dans une déclaration à la Radio nationale, la ministre a indiqué qu’"exceptionnellement, l’examen du fin de cycle primaire sera avancé au 24 mai prochain, au lieu du 28 mai qui coïncide avec le début du mois sacré". S’agissant des autres examens, à savoir le BEM et le baccalauréat, la ministre a confirmé le maintien du calendrier déjà fixé, à savoir du 4 au 6 juin pour le BEM et du 11 au 15 juin pour le Bac. Dans ce cadre, la ministre a rappelé que l’Algérie a déjà organisé les examens nationaux officiels durant les années 1984-1985 durant le mois de Ramadhan. Mme Benghabrit a souligné également que tous les pays musulmans vont organiser cette année les différents examens durant le Ramadhan.
GUELMA - Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a appelé mardi à Guelma les médias à "fermer la porte à toutes les voix qui appellent au boycott des prochaines élections législatives". Animant une conférence de presse à l’université 8 mai 1945 en marge de la 17ème conférence sur le thème "Connaître les médias, le citoyen a le droit à une information crédible", le ministre a estimé que "la presse ne doit pas constituer des haut-parleurs" pour les appels au boycott, soulignant que le journaliste doit faire montre de responsabilité et respecter les règles de professionnalisme et de déontologie. "Fermer la porte à ces appels ne constitue pas une forme de dictature comme certains veulent le faire croire, mais rentre dans le cadre du programme de travail du ministère inspiré des orientations du Président la République visant à mettre sur pied une presse objective et intègre qui tient compte de l’intérêt suprême de la patrie", a estimé M. Grine, relevant que des pays connus pour leurs traditions démocratiques comme la Suisse, la Belgique et l’Australie considèrent le vote comme une "obligation". Le ministre a en outre réitéré son appel aux journalistes et travailleurs des médias à s’éloigner des soupçons et ne pas se soumettre au pouvoir de l’argent, estimant que "certains hommes riches veulent utiliser la presse pour démolir et non bâtir". S’affirmant en tant que "ministre sans couleur politique", M. Grine a invité les citoyens à se diriger le 4 mai en force vers les urnes pour faire entendre leur voix et exprimer leur amour pour l’Algérie même en mettant un bulletin blanc. Dans son allocution d’ouverture de la conférence ayant réuni les directeurs généraux de l’agence Algérie presse service (APS) Abdelhamid Kacha, de la Télévision algérienne, Toufik Khelladi, de la Radio algérienne, Chaâbane Lounakel, et de l’Entreprise de…
ALGER- Plus de 30.000 encadreurs ont été retenus pour superviser les opérations de vote pour les élections législatives du 4 mai prochain dans le territoire de la wilaya d'Alger où 680 candidats brigueront 37 sièges. Le directeur de l'Administration locale de la wilaya d'Alger chargé des élections et des élus Ahmed Bouhmed a fait savoir que 30130 encadreurs ont été mobilisés pour le scrutin du 4 mai prochain, précisant que les effectifs concernés ont bénéficié d'une formation sur la supervision des opérations de vote. Ils ont été informés des larges prérogatives conférées par la loi électorale à la haute instance indépendante de supervision des élections (HIISE) pour assurer le bon déroulement du scrutin. La liste définitive des encadreurs a été arrêtée le 20 mars dernier et affichée afin que citoyens et partis politiques puissent en prendre connaissance et formuler leur contestations ou recours dans les cinq jours qui suivent l'affichage et la remise initiale de la liste tel que prévu par la loi organique portant régime électoral. Il a indiqué à cet égard n'avoir été destinataire d'aucune contestation ni recours. Il a rappelé que les membres et suppléants des bureaux de vote étaient désignés parmi les électeurs résidant sur le territoire de la wilaya à l'exclusion des candidats, de leurs parents de leurs parents par alliance et des membres de leurs partis. M. Bouhmed a encore fait savoir que les listes de candidats (15 partis et 2 listes indépendantes) peuvent en vertu de la loi électorale se faire représenter dans les bureaux de vote par 5 observateurs. Des émissions sur Radio El Bahja du 09 au 30 avril pour faire connaitre les programmes des partis en lice Le président de permanence de la HIISE de la wilaya d'Alger Idir Hassaine a annoncé que des émissions seront consacrées par la radio…
ALGER- Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a indiqué mardi à Alger que plus de 80.000 places pédagogiques pourraient être réceptionnées à la rentrée universitaire 2017-2018, ce qui porterait le nombre global de places pédagogiques à travers les différentes universités algériennes à plus de 1,4 million. Avec la réception de ces nouvelles places pédagogiques, l'on comptera lors de la rentrée universitaire 2017-2018 "plus de 1,4 million de places pédagogiques et 700.000 lits", a ajouté M. Hadjar qui intervenait lors de la Conférence nationale des universités consacrée à la préparation de la prochaine rentrée universitaire. La mise à disposition de ces moyens facilitera l'accueil des étudiants de plus en plus nombreux à chaque rentrée universitaire, a souligné le ministre, en référence à l'augmentation du nombre de lauréats du baccalauréat d'année en année. Concernant les étudiants qui seront diplômés au terme de l'année universitaire 2016-2017, le ministre a précisé que 324.000 étudiants étaient concernés, dont 169.000 inscrits en licence, 139.500 en master et 15.500 étudiants de l'ancien système. S'agissant de la formation, le premier responsable du secteur a mis en avant l'ouverture des spécialités de "Génie industriel et maintenance" (Université Mentouri de Constantine), "Gestion des entreprises et administration" (Université d'Oran Ahmed-Ben Bella), "Techniques de commercialisation dans l'agroalimentaire" (Université Saad-Dahlab), ainsi que de deux filières de langue russe dans les Université d'Oran et d'Alger 2. Pour ce qui est de l'encadrement pédagogique, le ministre a fait état de quelque 60.000 enseignants. Concernant les mesures relatives à l'accueil des bacheliers de la session juin 2017, M. Hadjar a mis en avant les efforts de son département pour déterminer une moyenne nationale fixe pour toutes les spécialités. Au volet oeuvres universitaires, le ministre a fait savoir que les demandes d'hébergement seront "traitées numériquement pour la première fois pour éviter…
ALGER- Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, a animé une conférence sur l'indépendance de la justice et du Conseil constitutionnel en Algérie et ce à l'occasion des travaux du 5ème atelier interculturel sur la démocratie qui se tient à Nicosie (Chypre), a indiqué mardi un communiqué du Conseil. Dans sa conférence, M. Medelci a mis en exergue "les garanties de l'indépendance de la justice et du Conseil constitutionnel à la faveur de la constitution amendée de 2016 qui a clairement consacré l'indépendance du Conseil et élargi sa composante à travers une représentation équilibrée des trois pouvoirs, outre la révision des conditions d'éligibilité et la consécration de l'immunité judiciaire en matière pénale pour ses membres", soulignant par la même occasion l'importance d'élargir la saisine à la minorité parlementaire et au justiciable à travers l'exception d'inconstitutionnalité. Concernant le thème de l'atelier, M. Medecli a évoqué la relation entre le Conseil constitutionnel et le pouvoir judiciaire "qui sera renforcée par l'application de l'exception d'inconstitutionnalité conformément à l'article 188 de la Constitution, et ce à travers des mesures qui seront fixées par une loi organique qui entrera en vigueur à compter de 2019 permettant au justiciable de saisir le Conseil constitutionnel, en cas d'atteinte à ses droits, et ce sur renvoi de la Cour suprême ou du Conseil d'Etat". Il a ajouté que "toutes ces mesures renforceront davantage la relation entre la justice constitutionnelle et la justice ordinaire, et contribueront à la consécration de l'Etat de droit et de la démocratie dans notre pays". Le représentant du Conseil d'Etat, Rouabhi Ahmed, président de chambre au Conseil a également pris part à l'atelier en animant une conférence sur le même thème. Organisé par la Commission européenne pour la démocratie par le droit, relevant du Conseil de l'Europe plus connue sous le nom de la…
ALGER- Le Premier ministre de la République française, Bernard Cazeneuve, effectuera une visite de travail à Alger, les 5 et 6 avril, a indiqué mardi un communiqué des services du Premier ministre. Cette visite "s'inscrit dans le cadre de la tradition de concertation instaurée entre les deux pays", précise la même source. Les deux Premiers ministres, Abdelmalek Sellal et Bernard Cazeneuve examineront, à cette occasion, "l'état de la coopération bilatérale connaissant les progrès appréciables dans divers domaines socio-économiques ainsi que les voies et moyens à même de la consolider davantage et échangeront leurs points de vue sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun". Il s'agit de la troisième visite en Algérie d'un Premier ministre français, sous le mandat du président François Hollande. Ces visites ont permis au Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN), institué par les deux présidents de la République, M. Abdelaziz Bouteflika et son homologue français, de développer une dynamique et une qualité dans les relations entre les deux pays et qui devront encore s'améliorer davantage", souligne la même source.
ALGER - Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, présidera la délégation algérienne qui prendra part à la 4ème session du Dialogue bilatéral entre l'Algérie et les Etats-Unis sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme devant se tenir à Washington les 6 et 7 avril, indique mardi un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Au cours de cette session, il sera procédé à "un large tour d'horizon sur les questions régionales et internationales, dont les conflits qui affectent la sous-région et le monde arabe", précise-t-on de même source. "La lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent ainsi que l'expérience algérienne en matière de déradicalisation" seront, également, à l'ordre du jour de la session. Au cours de son séjour, M. Messahel aura des entretiens avec plusieurs personnalités américaines, dont de hauts responsables du Département d'Etat, ajoute le communiqué. Les représentants de différents départements ministériels concernés par la lutte contre le terrorisme feront partie de la délégation algérienne à cette session s'inscrivant dans le cadre des consultations de haut niveau instituées entre les deux pays.
ALGER - Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a reçu mardi à Alger le ministre tchadien des Infrastructures et du Désenclavement, Adoum Younousmi, porteur d'un message du président du Tchad, Idriss Deby Itno, au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, indique un communiqué des services du Premier ministre. L'audience a abordé "la coopération bilatérale et les perspectives de développement des relations algéro-tchadiennes particulièrement dans le domaine économique", précise la même source, ajoutant que "le projet de la route transsaharienne notamment l'axe Niger-Tchad qui a connu une relance doit être consolidé". Les questions régionales d'intérêt commun ont fait également l'objet de discussions, relève le communiqué. L'entretien s'est déroulé en présence du ministre des Travaux publics et des Transports, Boudjema Talai.
ALGER - Les partis politiques et autres listes indépendantes engagés dans les élections législatives du 4 mai prochain ont entamé leur campagne électorale avant même le lancement officiel de cette campagne, fixé pour le 9 avril. Multipliant les actions politiques, entre meetings populaires et activités organiques, les partis n’ont pas attendu le coup d’envoi officiel de cette campagne pour se lancer dans la bataille électorale en vue de gagner des sièges au sein de la future composante de l'Assemblée nationale populaire (APN). Sur le terrain, mais aussi sur le net, les postulants sont d’ores et déjà à l’œuvre en organisant des sorties publiques appuyées par une communication de plus en plus visible sur les réseaux sociaux. Les leaders de partis politiques sillonnent en effet le territoire national et renouent contact avec les populations locales appelées, en pareilles conjonctures, à s’exprimer à l’occasion de scrutin législatif. A mesure que le rendez-vous électoral approche, les partis ne ratent pas l’opportunité, notamment durant le week-end, d’aller à la rencontre des citoyens des quatre coins du pays. C’est le cas du Rassemblement national démocratique (RND) qui, après avoir animé la semaine passée un meeting populaire à Tindouf, a réuni vendredi son bureau national sous la direction du Secrétaire général, Ahmed Ouyahia, pour aborder les préparatifs liées à cette campagne électorale. Simultanément avec le contact direct avec les populations, le RND continue de mener, à travers son site web et les réseaux sociaux, une campagne de diffusion et d’explication de son programme électoral. Le parti a organisé, dans le même sillage, une Journée de formation sur l’utilisation des moyens d’information à l’occasion de cette joute électorale. Le parti du Front de libération national (FLN) a organisé, pour sa part, une rencontre présidée par son SG, Djamel Ould Abbes, qui a réuni les candidats têtes de…
ALGER - Une cache contenant une importante quantité de munitions estimée à près de 2.000 balles de différents calibres et 6 chargeurs pour pistolet mitrailleur de type Kalachnikov a été découverte lundi par un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP) à In Guezzam, indique mardi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). "Dans le cadre de la lutte antiterroriste et suite à une patrouille de reconnaissance menée à In Guezzam (6ème RM), un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert, hier 03 avril 2017, une cache contenant une importante quantité de munitions (1.981 balles) de différents calibres et 6 chargeurs pour pistolet mitrailleur de type Kalachnikov", précise-t-on de même source. Dans le même contexte, des détachements de l’ANP "ont détruit à Boumerdès, Tizi Ouzou (1ère RM), Tébessa, Batna et Bejaïa (5ème RM) quatorze (14) casemates pour terroristes, trois (03) mines et quatre (04) bombes de confection artisanale", tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale "ont arrêté deux (02) éléments de soutien aux groupes terroristes à Tébessa". Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale "ont saisi à Tlemcen (2ème RM) 51 kilogrammes de kif traité", alors que d’autres détachements "ont saisi 22.240 unités de différentes boissons à El Oued et Ouargla (4ème RM)".