ALGER- Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a tenu une réunion ce lundi avec les membres du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) lors de laquelle il a instruit le Premier ministre de l’examen de mesures complémentaires au confinement sanitaire, à l’occasion de l’Aid El Fitr, indique un communiqué de la Présidence de la République, dont voici la teneur.
ALGER - La nouvelle chaîne thématique "El Maarifa" sera lancée mardi, à l'occasion du 64e anniversaire de la Journée nationale de l'étudiant coïncidant avec le 19 mai de chaque année, a indiqué lundi un communiqué du ministère de la Communication.
ALGER - La Présidence de la République a affirmé, lundi, que les informations circulant ces derniers temps sur la reprise en juin des vols commerciaux algériens étaient des "rumeurs", soulignant que l'ouverture ou la fermeture de l'espace aérien relevait d'une "décision souveraine" du ressort exclusif des hautes autorités du pays.
ALGER - Le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) a estimé, lundi dans un communiqué, que sceller Tamazight dans la Constitution, "est une consécration d’un droit historique dans la réappropriation d'un héritage foncièrement authentique" et "une protection des générations montantes des pièges liés à des conflits en rapport à l'identité et à la discrimination".
ALGER - Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer, a annoncé lundi la reprise des chantiers de réforme du secteur de la presse, dès la levée du confinement.
ALGER - Le mouvement national El Bina a salué, dimanche, par la voix de son vice-président, Ahmed Dane, les propositions "positives" que renferme l’avant-projet de révision de la Constitution, notamment en ce qui a trait au renforcement de la surveillance des élections, la constitutionnalisation de la lutte contre la corruption, et la promotion des "acquis" dans le domaine des libertés.
ALGER - La grève du 19 mai 1956 demeure le témoin du degré élevé de la conscience politique des étudiants durant la Guerre de libération nationale, en choisissant de sacrifier leur avenir scientifique et professionnel pour rallier les rangs de la lutte, battant ainsi en brèche la thèse colonialiste présentant la Révolution algérienne comme un simple fait de rébellion d’une bande de brigands et de voleurs.
TIZI-OUZOU - L’arrivée aux maquis des étudiants qui ont répondu à l’appel à la grève du 19 mai 1956, lancée par l’Union générale des étudiants musulmans algérien (UGEMA), a propulsé la Révolution et lui a donné un nouveau souffle, a témoigné l’ancien moudjahid, Salah Mekacher qui a rejoint les rangs de l’Armée de Libération nationale (ALN) suite à cet appel.
KHENCHELA - Le chahid Ali Boushaba, natif de la wilaya de Khenchela, fait parti des étudiants algériens à avoir répondu le 19 mai 1956 à l'appel à rejoindre les rangs de la Révolution de libération nationale, interrompant sans hésitation ses études de médecine qu'il suivait à l'université de Toulouse (France).
ALGER- Le 19 mai 1956, les étudiants entrèrent en grève et décidèrent de quitter les bancs des universités et lycées pour rejoindre les rangs de la Révolution de Novembre 1954, apportant ainsi un soutien décisif à la lutte du peuple algérien pour s'émanciper du joug de la colonisation française qui, plus d'un siècle durant, a exploité de manière éhontée les richesses de l'Algérie et maintenu son peuple dans la pauvreté et l'ignorance.