ALGER- Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Hassane Rabehi a signé, dimanche au siège de l'ambassade de l'Argentine à Alger, au nom du chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, le registre de condoléances suite au décès de l'ancien président argentin, Fernando de la Rua.
ALGER - Cinq (5) terroristes, qui planifiaient des attentats contre les manifestants à travers les différentes régions du pays, ont été arrêtés à Batna par des détachements de l'Armée nationale populaire (ANP), indique dimanche un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).
ALGER - L'ancien ministre des travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, comparaît dimanche devant le juge d’instruction près le tribunal de Chéraga à Alger, pour être auditionné dans des affaires de corruption.
GUELMA - Le président du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaid, a appelé samedi après-midi à Guelma à la nécessité de mettre en place la commission nationale de préparation et d’organisation de l'élection présidentielle "dans les plus brefs délais".
ALGER- Plus de trois mille (3.000) agents de nettoyage ont été mobilisés, samedi à Alger, à l'occasion du lancement de la campagne nationale de nettoiement de l'environnement visant à réhabiliter les quartiers populaires à travers les 57 communes que compte la capitale, a indiqué le responsable de l'environnement à la wilaya d'Alger.
ANNABA- Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a estimé samedi à Annaba qu'un discours religieux positif est "nécessaire et important pour resserrer les rangs dans la difficile situation que traverse le pays et contribuer à sortir de la crise".
ALGER- Le président du parti "El Bina", Abdelkader Bengrina, a indiqué samedi à Alger que sa formation politique soutenait toutes les revendications "objectives et nationales" du Hirak, mettant en garde contre tout vide constitutionnel susceptible de "provoquer l'effondrement de l'Etat".
ALGER-Le Conseil national des enseignants du Supérieur (CNES) a affirmé, samedi, par la voix de son coordonnateur, Abdelhafid Milat, que la solution constitutionnelle constituait le meilleur moyen de sortie de la crise politique que vit le pays.
PARIS- L'ancien ministre de la Communication (1998-1999), Abdelaziz Rahabi, a affirmé samedi que le dialogue est la voie la "moins coûteuse" et la "moins longue" pour régler la crise politique en Algérie, soulignant que seules les élections peuvent donner de l'expression réelle de la volonté populaire.
PARIS- L'automobiliste qui a fauché jeudi soir une femme causant la mort de cette dernière et la blessure de ses deux enfants n'était pas un supporter algérien, a indiqué vendredi la chaîne CNews.