Hakkar s'enquiert de l'état d'avancement de projets au complexe pétrolier de Skikda

Publié le : mardi, 21 juillet 2020 19:37   Lu : 83 fois
Hakkar s'enquiert de l'état d'avancement de projets au complexe pétrolier de Skikda

SKIKDA- Le PDG de la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach, Toufik Hakkar, a effectué mardi une visite de travail et d'inspection au niveau du complexe pétrolier de Skikda durant laquelle il s'est enquis de l'état d'avancement des projets de développement des infrastructures et a inauguré la relance de la production de GNL à l’arrêt depuis décembre dernier.

Accompagné d’une délégation composée de cadres de la compagnie, M. Hakkar a entamé sa visite par l'inspection des installations du complexe de liquéfaction du gaz naturel GL1K), qui a repris sa production le 16 juillet dernier après un arrêt général dû à des travaux périodiques de maintenance entamés en décembre 2019.Après l’enregistrement d’un avancement des travaux de 85% au niveau de ce complexe, un incident s'était produit le 21 février dernier sur une turbine parmi les quatorze (14) contenues dans ce méga train.

L’entreprise a dû procéder à la réparation de la turbine et au remplacement des pièces endommagées afin de remettre en service la turbine dans les plus courts délais, a-t-on expliqué. "C’était un travail important et non négligeable en matière de maintenance. C’est un véritable travail de renouvellement qui nous permet aujourd'hui d’avoir une autonomie en matière d'activités sur une durée de dix ans", a fait savoir M. Hakkar.

Le premier responsable de Sonatrach s’est enquis ensuite de l’avancée des travaux de construction d’une jetée GNL et d’infrastructures maritimes et portuaires au niveau du port d’hydrocarbures de Skikda.

Les travaux au niveau de ce site étaient à l’arrêt au début du confinement sanitaire décrété par les autorités pour faire face à la pandémie du coronavirus.

"Aujourd'hui, les travaux ont repris avec l’objectif de rattraper le retard accusé pendant près de trois mois en vue de permettre la réception de ce projet d’ici fin 2021", a tenu à préciser le PDG de Sonatrach.

Enregistrant un taux d’avancement global dans les travaux de 23,14 %, ce projet a pour objectif l’augmentation des capacités de chargement et de déchargement des différents produits hydrocarbures au niveau du port de Skikda ainsi que la réduction du risque des stocks hauts des bacs GNL.


Lire aussi: Attar: un audit "profond" va être engagé au niveau de Sonatrach "très bientôt"


Il est également attendu de cette nouvelle jetée de permettre le chargement des méthaniers d’une capacité de 220.000 m3 et des tankers d’une capacité de 50.000 à 250.000 tonnes ainsi que l’augmentation de la capacité de chargement du GPL, a-t-on ajouté.

Cette nouvelle structure, d’un coût global de 52,95 milliards DA, doit permettre le chargement et le déchargement des produits transportés par conteneurs grâce à un nouveau poste d’accostage pour navire ayant une aire de stockage de 15 hectares.Le PDG de Sonatrach a, en outre, inspecté les installations de surveillance et de sécurité du complexe pétrolier ainsi que les laboratoires de qualité.

Durant cette visite, il a également assisté à un exercice d’extinction d’incendie effectué par les équipes du complexe pétrolier.A cette occasion, M. Hakkar a tenu à féliciter l’ensemble du personnel de Sonatrach à travers les travailleurs du complexe pétrolier de Skikda, pour leur implication et leurs sens de responsabilité notamment depuis le début de la pandémie du Covid-19.

"Les travailleurs de Sonatrach ont travaillé jour et nuit parfois dans des conditions sanitaires très difficiles, relevant ainsi le défi de remettre en activité ce complexe pétrolier. Ils méritent d'être félicités et honorés", a tenu à préciser le PDG de la compagnie nationale des hydrocarbures à l'issue de sa visite. (APS

Hakkar s'enquiert de l'état d'avancement de projets au complexe pétrolier de Skikda
  Publié le : mardi, 21 juillet 2020 19:37     Catégorie : Economie     Lu : 83 foi (s)   Partagez