Arkab: le projet de la nouvelle constitution "ouvre la voie au développement de la production algérienne"

Publié le : jeudi, 15 octobre 2020 20:10   Lu : 164 fois

GUELMA - Le ministre des Mines, Mohamed Arkab, a considéré jeudi à Guelma que la nouvelle Constitution soumise au référendum populaire le 1er novembre prochain "ouvre la voie au développement et la diversification de la production algérienne dans divers domaines y compris minier".

"La nouvelle Constitution permettra de dynamiser la production à travers le pays notamment dans le secteur minier et la concrétisation de la feuille de route de ministère des Mines visant l’autosatisfaction en matière de marbre et granite", a précisé le ministre lors de sa visite à la mine d’extraction de marbre à djebel Maouna dans la commune de Bendjerah.

Il a, dans ce sens ajouté que le Gouvernement a tracé un "important" programme de développement de l’activité minière dont la production de marbre de sorte à produire diverses matières actuellement importées en devises,  qualifiant "d’inadmissible" que l’Algérie continue d’importer près de 500.000 tonnes/an de marbre et de granite pour près de 100 millions de dollars alors que ces produits existent dans le pays avec d’excellentes qualités.

In situ, le ministre a suivi un exposé sur le plan de développement de l’unité de marbre de Guelma dont la gestion a été transférée dernièrement à l’entreprise de production de granulat de l’Est relevant du Groupe industriel des ciments d’Algérie (Gica).

Cette unité comprend une carrière de 12 hectares avec des réserves de marbre estimées à 6 millions m3 employant 23 travailleurs et également une usine de transformation employant 54 travailleurs dans la commune de Boumehra Ahmed.

Le ministre a affirmé que le gouvernement a tracé une stratégie de développement de l’activité marbre "depuis la source aux carrières jusqu’à la commercialisation".

Dans une déclaration à la presse à l’usine de Boumehra Ahmed, le ministre des Mines, a déclaré que la relance de l’activité minière sera opérée "à travers quatre axes principaux que sont la révision de la loi minière, la relance de l’activité des 20 mines se trouvant dans plusieurs wilayas du pays qui sont insuffisamment ou pas du tout exploitées, la relance des industries de transformation minière et la valorisation des ressources humaines".

M. Arkab a assuré aux travailleurs et gestionnaires de l’unité que son département fournira "toute l’aide nécessaire" pour assurer le succès du plan de développement de l’unité de marbre de Guelma incluant le projet de réalisation d’une nouvelle usine au niveau de la carrière de Maouna pour produire des plaques de grande taille de marbre et un autre projet de production du béton prêt à l'emploi à l’usine de Boumahra.

Selon l’exposé présenté sur site, le groupe Gica prévoit à travers le plan de développement de l’unité de porter dans les deux prochaines années les capacités de production de l’usine de marbre de Boumahra de 30.000 m3 actuellement à 120.000 m3 et d’augmenter la production annuelle de la carrière de 1.200 à 4.200 m3 de sorte à en porter le chiffre d’affaires annuel de 70 millions DA actuellement à 400 millions DA.

Arkab: le projet de la nouvelle constitution "ouvre la voie au développement de la production algérienne"
  Publié le : jeudi, 15 octobre 2020 20:10     Catégorie : Economie     Lu : 164 foi (s)   Partagez