Sahara occidental: la coalition "Compromis" dénonce la position "ambiguë" du gouvernement espagnol

Publié le : lundi, 22 juin 2020 20:36   Lu : 223 fois

 

MADRID - La formation politique "Compromis" a regretté que la position du gouvernement espagnol à l'égard du Sahara occidental continue d'être "ambiguë" et "tourne le dos" au peuple sahraoui en manquant à ses promesses et ses responsabilités.

La formation Compromis a, dans une question enregistrée lundi en séance au Sénat, demandé au gouvernement de coalition, PSOE-UP, "des explications sur les promesses électorales pour le peuple sahraoui et la recherche d'une solution équitable au processus de décolonisation d'un territoire encore sous admiration espagnole".

Dans sa question, la formation politique a cité le paragraphe présenté par le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) dans son programme électoral: "Nous allons promouvoir la solution du conflit au Sahara occidental en respectant les résolutions des Nations Unies, qui garantissent le droit du peuple sahraoui. Pour ce faire, nous travaillerons à parvenir à une solution juste, définitive, mutuellement acceptable et respectueuse du principe d'autodétermination du peuple sahraoui, ainsi qu'à promouvoir le contrôle des droits de l'Homme dans la région, en favorisant le dialogue entre le Maroc et le Front Polisario".

"Compromis" a également évoqué des promesses telles que: le respect de l'arrêt de la Cour de justice des Communautés européennes, l'établissement de relations diplomatiques avec la République arabe sahraouie démocratique (RASD), la protection des droits de l'Homme au Sahara occidental ou faire du peuple sahraoui une priorité de la coopération espagnole.

Pour sa part, le gouvernement a une fois de plus reproduit, dans sa réponse, la position "traditionnelle et vague" dans laquelle il est déclaré que "l'Espagne défend la centralité des Nations Unies et souhaite contribuer aux efforts du Secrétaire général et de son Envoyé personnel dans ses efforts pour parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, qui prévoit l'autodétermination du Sahara occidental dans le cadre des dispositions conformément aux principes et objectifs de la Charte des Nations Unies".

A cette occasion, le gouvernement espagnol a reconnu que sa position concernant la prorogation du mandat de la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO), afin qu'elle puisse garantir les droits de l'Homme du peuple sahraoui, est entravée par un membre du soi-disant "Groupe d'amis du Sahara occidental".

"Nous continuons de parier sur une approche qui génère un consensus au sein du Groupe d'amis et au Conseil de sécurité, consensus qui n'a pas encore été obtenu", a admis le gouvernement dans sa réponse.

 

Sahara occidental: la coalition "Compromis" dénonce la position "ambiguë" du gouvernement espagnol
  Publié le : lundi, 22 juin 2020 20:36     Catégorie : Monde     Lu : 223 foi (s)   Partagez