Crise libyenne: l'approche algérienne basée sur le dialogue dispose des atouts de la réussite 

Publié le : mardi, 23 juin 2020 13:29   Lu : 31 fois
Crise libyenne: l'approche algérienne basée sur le dialogue dispose des atouts de la réussite 

ALGER- Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l'Union africaine (UA), Smaïl Chergui a affirmé mardi que l’approche algérienne basée sur le dialogue pour le règlement du conflit en Libye "dispose de tous les atouts de la réussite", indiquant que l’UA soutient et encourage toute initiative fondée sur le dialogue et la réconciliation nationale, susceptible de parvenir à une solution définitive de la crise.

"Partant de la méthode de gestion des méditions à l'UA, basée sur le principe de subsidiarité qui consiste à soutenir les pays du voisinage dans la direction de la médiation, eu égard au rapprochement géographique et à la connaissance des acteurs locaux, l’Organisation encourage et soutient toute initiative de règlement susceptible de parvenir à une solution rapide et définitive de la crise libyenne, une initiative basée sur le dialogue et la réconciliation nationale", a précisé M. Chergui dans une déclaration l’APS.

A ce propos, le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA estime que l’initiative algérienne de règlement en Libye, compte tenu de sa qualité de membre dans le Comité de Haut Niveau ainsi que dans le Groupe de Contact de l’UA sur la Libye, "dispose de tous les atouts de la réussite".

La réussite de l’approche algérienne s'explique , selon M. Chergui, par "l’adoption par l’Algérie de la solution politique pour la crise libyenne, une solution respectant la volonté du peuple libyen, son unité et sa souveraineté territoriale, c'est-à-dire à travers un dialogue inter-libyen mené par les Libyens eux-mêmes".


Lire aussi: Crise libyenne: l’Algérie prend acte de la dernière initiative politique pour trouver une solution


Pour M. Chergui, la position "équilibrée" de l'Algérie à l'égard de toutes les parties libyennes depuis le début de la crise lui a valu "la confiance de tous". En témoignent, a-t-il ajouté, la visite en Algérie, quelques jours auparavant, du président de la Chambre des représentant, M. Aguila Salah, suivie par la visite du président du Conseil présidentiel du Gouvernement d'entente nationale, Fayez Al-Sarraj, ainsi que la confiance placée par les notables et chefs des tribus.

Autre qualité de l'approche algérienne est le fait de privilégier la médiation participative et complémentaire qu'elle privilégie, un constat perçu par le Commissaire africain dans les déclarations du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui assuré que la médiation algérienne se fera en collaboration avec les Etats voisins sans ingérence et avec l'appui de l'ONU et de l'UA.

Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l'UA s'est enfin dit optimiste quant à ces efforts et à toutes autres initiatives allant dans le sens de ce processus, mettant, toutefois, en garde contre " l'escalade militaire, la poursuite des combats, des ingérences étrangères et de l'envoi des mercenaires et des armes en Libye, suscitant une grande inquiétude chez l'UA.

Et d'ajouter " Un espoir subsiste, après que tout le monde s'est rendu à l'évidence de l'impossibilité d'une solution militaire à la crise, de voir les belligérants libyens se rencontrer autour de la table des négociations, pour trouver une solution politique qui mettra un terme aux souffrances du peuple libyen, qui n'ont que trop duré".

Crise libyenne: l'approche algérienne basée sur le dialogue dispose des atouts de la réussite 
  Publié le : mardi, 23 juin 2020 13:29     Catégorie : Monde     Lu : 31 foi (s)   Partagez