La Ligue arabe confirme sa volonté de préserver l'unité de l'Irak

Publié le : dimanche, 10 septembre 2017 09:33   Lu : 10 fois
La Ligue arabe confirme sa volonté de préserver l'unité de l'Irak
APS PHOTOS © 2017

BAGHDAD - La Ligue arabe a réitéré samedi sa volonté de préserver l'unité de l'Irak et de relancer le dialogue entre Baghdad et la région du Kurdistan avant le référendum sur l'indépendance de cette dernière, a déclaré le bureau du Premier ministre irakien Haider al-Abadi  dans un communiqué.

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul-Gheit, a rencontré samedi à Baghdad le Premier ministre irakien pour confirmer la volonté de la Ligue arabe de préserver l'unité de l'Irak et de relancer le dialogue entre Baghdad et la région du Kurdistan avant le référendum sur  l'indépendance de cette dernière.

Un communiqué du bureau de M. al-Abadi a indiqué que les deux parties "ont discuté des développements de la situation politique et sécuritaire en Irak et dans la région et de la lutte contre le terrorisme, ainsi que des victoires obtenues sur les gangs terroristes".

M. Aboul-Gheit "a réitéré la volonté de la Ligue arabe sur l'unité de l'Irak et de ne pas provoquer de problèmes qui déstabiliseraient sa sécurité, sa stabilité et son unité", a ajouté le communiqué.

Le chef de la Ligue arabe a exhorté les dirigeants irakiens à se concentrer sur "la libération du territoire irakien et le recours au dialogue, ainsi que le respect de la constitution irakienne pour résoudre tous les problèmes", a-t-il déclaré.

Après l'entretien, M. Aboul-Gheit doit se rendre à Erbil, capitale de la région semi-autonome du Kurdistan irakien, afin de rencontrer le président régional Masoud Barzani pour relancer un dialogue politique constructif entre les deux parties.

Le 7 juin, M. Barzani a annoncé son intention d'organiser un référendum sur l'indépendance de la région du Kurdistan irakien le 25 septembre, une mesure qui a été critiquée par Baghdad qui l'a qualifiée d'"inconstitutionnelle et illégale".

D'autres pays s'opposent également à ce référendum, y compris les deux pays voisins, l'Iran et la Turquie, qui possèdent tous deux des minorités kurdes importantes.

La Ligue arabe confirme sa volonté de préserver l'unité de l'Irak
  Publié le : dimanche, 10 septembre 2017 09:33     Catégorie : Monde     Lu : 10 foi (s)   Partagez