NEW YORK- L'ONU et la Ligue arabe ont demandé d'une seule et même voix, mercredi, à l'occupant israélien d'abandonner ses plans d'annexion en Cisjordanie qui pourraient "détruire toute idée de paix à l'avenir".
CHAHED EL-HAFEDH- Le président du Croissant-Rouge sahraoui, Yahia Bouhabini, a exhorté les pays donateurs à accélérer leur réponse à l'appel lancé par les agences internationales pour atténuer les effets de la pandémie de coronavirus sur les réfugiés sahraouis, saluant la solidarité de l'Algérie avec le peuple sahraoui.
EL-AYOUNE OCCUPEE- L'Association des défenseurs des droits de l'Homme des Sahraouis (Codesa) a condamné le silence de la communauté internationale sur les souffrances des réfugiés sahraouis et les retards dans l'organisation du référendum sur l'autodétermination au Sahara occidental.
ALGER- Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l'Union africaine (UA), Smaïl Chergui a affirmé mardi que l’approche algérienne basée sur le dialogue pour le règlement du conflit en Libye "dispose de tous les atouts de la réussite", indiquant que l’UA soutient et encourage toute initiative fondée sur le dialogue et la réconciliation nationale, susceptible de parvenir à une solution définitive de la crise.
RYADH- L'Arabie saoudite va autoriser un millier de personnes vivant sur son territoire à effectuer cette année le Hadj, a annoncé mardi le ministre du Hadj, après avoir décidé de limiter drastiquement le nombre de fidèles en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).
ADDIS-ABEBA- L'Union africaine (UA) a déclaré lundi que la pandémie de COVID-19 en cours a eu impact sérieux sur la santé, la sécurité et les conditions socio-économiques du continent africain.
GENEVE- L’Union européenne (UE) n'oeuvre pas pour la paix et la sécurité au Sahara occidental, a accusé lundi le représentant-adjoint du Front Polisario pour la Suisse et l’ONU, qui a expliqué que dans son accord de pêche illégale avec le Maroc, l'UE "va au-delà" des accords militaires établis entre le Front et le royaume sous les auspices des Nations unies.
MADRID - La formation politique "Compromis" a regretté que la position du gouvernement espagnol à l'égard du Sahara occidental continue d'être "ambiguë" et "tourne le dos" au peuple sahraoui en manquant à ses promesses et ses responsabilités.
SIDNEY- Le représentant du Front Polisario en Australie et en Nouvelle-Zélande, Kamal Fadel, a soutenu que le refus du Maroc de respecter la légalité internationale et le silence de l'ONU constituent un "danger pour la paix et la sécurité dans la région", pouvant, selon lui, aller jusqu'au déclenchement d'une guerre, dont "la seule cause serait la partie marocaine et ses alliés".
ALGER- Les événements marquant la journée mondiale des réfugiés, organisés par le Haut commissariat des Nations Unies (HCR), se poursuivent pendant tout le mois de juin dans un contexte de pandémie de coronavirus (Covid-19).