ALGER - La coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite a rassuré que l'ouverture de ports et d'aéroports se fera bientôt mais qu'il s'agit là uniquement d'accès contrôlés par le gouvernent yéménite et non pas de ceux qui sont entre les mains des Houthis, une décision jugée insuffisante par les Nations unies et des ONG qui ont mis en garde contre des risques de famine dans la pays.
ALGER - La stratégie "insurrectionnelle" menée entre avril et juillet 2017 par l'extrême droite contre le gouvernement légitime du Venezuela a été mise en échec grâce à la volonté du peuple vénézuélien qui, par la voie électorale, a dit "Non" pour une rupture de l'ordre constitutionnel et une application d'un agenda concocté au-delà des frontières, souligne-t-on dans un éclairage repris par des médias vénézuéliens.
SANAA - Des milliers de personnes ont manifesté lundi dans la capitale yéménite Sanaa pour la levée du blocus imposé par une coalition conduite par l'Arabie saoudite et qui a des conséquences catastrophiques sur la population, ont rapporté des médias.
PARIS - L'Algérie, en sa qualité de chef de file de la médiation internationale, est un acteur important du processus de paix au Mali, a affirmé lundi le Quai d’Orsay, soulignant que la France et l’Algérie dialoguent à tous les niveaux sur les questions régionales.
PARIS - Le Sahara occidental, c’est "la chasse gardée" de la France depuis Valéry Giscard d’Estaing, a affirmé le journaliste marocain Omar Brouksy auteur du livre "La République de Sa Majesté, France-Maroc, liaisons dangereuses", qui met en exergue les réseaux d’influence entre la France et le Maroc.
MADRID - Il y aura "toujours un bolivarien" à la tête du Venezuela en 2019, après la tenue de l'élection présidentielle, a affirmé dimanche le président vénézuélien Nicolas Maduro, sans préciser s'il s'agirait de lui-même ou d'un membre de son mouvement.
HANOI - La Chine et le Vietnam ont réussi à surmonter leurs différents en parvenant dimanche à un "consensus" à propos de la gestion de leurs tensions en mer de Chine méridionale, une zone disputée revendiquée par Pékin, a rapporté l'agence officielle Chine nouvelle.
TEHERAN - Au moins 344 personnes ont été tuées et plus de 4000 blessées dans le violent séisme qui a frappé dimanche soir les confins de l'Iran et de l'Irak, alors que les secours iraniens étaient encore lundi à la recherche d'éventuels survivants.
LE CAIRE - Les chefs de la diplomatie des pays arabes se réuniront "en urgence" dimanche prochain au siège de la Ligue arabe, au Caire, à la demande de Ryadh, pour discuter du missile tiré le 4 novembre par les rebelles yéménites houthis et qui avait été intercepté par les Saoudiens près de Ryadh, ont annoncé dimanche des sources diplomatiques.
BEYROUTH - Le président libanais Michel Aoun a des raisons de penser que "la liberté" de son Premier ministre démissionnaire Saad Hariri avait été "restreinte" en Arabie saoudite, selon un communiqué de la présidence.