LE CAIRE- La Ligue arabe a réclamé jeudi l'envoi d'une commission d'enquête internationale sur les violations à l'encontre des Palestiniens dans les prisons de l'occupation israélienne où un millier de détenus suivent une grève de la faim.
BIR LAHLOU (TERRITOIRES SAHRAOUIS OCCUPES) - Le président sahraoui, secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a affirmé que la communauté internationale "ne peut rester indifférente" à l'égard des violations flagrantes des droits de l'Homme des Sahraouis par l'occupant marocain ainsi que la menace véritable et permanente qui pèse sans cesse sur les vies humaines.
Dili (Timor Oriental)- Le Président élu de la République démocratique du Timor-oriental, Francisco Guterres Lu-Olo a déclaré mercredi que son pays se tiendra ferme dans sa position pour le droit dupeuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance, affirmant qu'il restera au côté du peuple sahraoui jusqu'à récolter les fruits de sa lutte longue lutte pour la liberté.
BIR LEHLOU (territoires sahraouis libérés) - Le gouvernement de la République arabe démocratique sahraouie (RASD) et le Front Polisario ont annoncé, dans un communiqué, l'interception en Afrique du Sud d'un navire qui transportait une cargaison de 54.000 tonnes de phosphates, destinée à la Nouvelle-Zélande en provenance des territoires sahraouis occupés par le Maroc.
BRUXELLES - Les arrêts de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) sont juridiquement "contraignants" pour les institutions de l'UE et ses Etats membres, a affirmé la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, assurant que la Commission examinera les possibilités de présenter au Conseil et au Parlement européen des propositions conformes à l'arrêt de cette Cour qui a conclu que les accords UE-Maroc ne sont pas applicables au Sahara occidental. "Les institutions de l'Union européenne et de ses Etats membres sont liées par tous les arrêts de la Cour de justice de l'Union européenne, qui sont juridiquement contraignants", a-t- elle souligné dans sa réponse à un groupe de parlementaires européens qui l'interpellaient sur les mesures prises pour se conformer à l'arrêt de la CJUE rendu le 21 décembre dernier. Selon la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, la Commission "s'emploie activement" à examiner et à évaluer les "éventuelles conséquences" pratiques à tirer de cet arrêt de la Cour européenne de justice, en étroite concertation et coopération avec les autorités douanières nationales. "A l'issue du processus de concertation, la Commission examinera les possibilités de présenter au Conseil et au Parlement européen des propositions conformes à l'arrêt précité de la Cour de justice de l'Union européenne", a-t-elle ajouté dans sa réponse aux députés européens dont Barbara Lochbihler, Jordi Solé, Bodil Valero, Klaus Buchner, Max Andersson, Olle Ludvigsson et Anna Hedh. Pour Federica Mogherini, l'arrêt de la CJUE rendu le 21 décembre dernier concerne exclusivement l'accord d'association avec le Maroc. "Le champ d'application des autres accords de l'UE avec le Maroc doit être défini séparément", a-t-elle fait remarquer. Commentant la réponse apportée par Federica Mogherini aux députés européens, l'ambassadeur d'Algérie à Bruxelles, Amar Belani a estimé qu'"il est trop tôt" pour se faire une…
PARIS - Le candidat du mouvement "En Marche !", Emmanuel Macron est, à deux jours du deuxième tour de l’élection présidentielle française, à une marche de la fonction suprême du pays devant la faiblesse de sa concurrente, la présidente du Front national (FN), Marine Le Pen qui s’est trop investi dans l’affrontement.
BRUXELLES- L'Union européenne (UE) s'est félicitée mercredi de l'adoption d'une résolution de l'ONU prolongeant le mandat de sa mission pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso), réitérant son soutien aux efforts du Secrétaire général de l'organisation visant à parvenir à une solution juste qui garantira l'autodétermination du peuple sahraoui.
ALGER - Le chef du gouvernement d'union nationale (GNA) Fayez al-Sarraj et le maréchal Khalifa Haftar, ont examiné mardi à Abou Dhabi les "principaux points de discorde" afin d'accélérer le processus de sortie de crise, conformément à l'Accord politique inter-libyen, un pas, a-t-on estimé,vers le rapprochement de toutes les parties libyennes en vue d'un règlement politique de la situation qui frappe le pays depuis 2011.
ROME- Un exposé sur la situation des droits de l'Homme dans les territoires occupés sahraouis a été présenté mardi devant le sénat italien, par ma militante sahraouie des droits de l'Homme, la vice présidente de l'association sahraouie des victimes des violations des droits de l'Homme par le Maroc El Ghalia Abdallah Mohamed Djimi.
MADRID - Le parlement de Cantabrie a appelé mardi, à l’unanimité de ses groupes politiques, à respecter et à se conformer à l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) qui stipule que l’accord commercial entre l’UE et le Maroc n’est pas applicable au territoire du Sahara occidental.