ALGER - Le Liban a renoué avec les manifestations samedi à Beyrouth et dans d'autres provinces du pays pour réclamant une autre alternative économique sur fond d'effondrement de la livre libanaise.
ADDIS-ABEBA- Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s’est dit particulièrement préoccupé par la poursuite des combats en Libye soulignant l’impératif de trouver des solutions durables aux questions en suspens dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda 2063 pour faire taire les armes en Afrique, loin de toute ingérence étrangère.
MADRID- Plusieurs organisations, des intellectuels et des personnalités espagnols ont adressé une pétition au chef du gouvernement, Pedro Sanchez, exigeant de l'Etat espagnol d'assumer ses responsabilités historiques et juridiques envers le peuple sahraoui.
WELLINGTON- L'organisation spécialisée dans la protection des ressources naturelles sahraouies, "Western Sahara Campaign-NZ", a exigé du gouvernement néo-zélandais de cesser ses importations illégales de phosphate extrait du Sahara occidental occupé.
ALGER- Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a affirmé que la solution pour la Libye ne pourrait être militaire, réitérant la disponibilité de l'Algérie ,qui se tient à équidistance de l’ensemble des parties dans ce pays, à mettre un terme à la crise et à stopper l'effusion de sang.
ALGER - Le gouvernement du Liban a multiplié vendredi ses réunions pour tenter de juguler les manifestations populaires contre le marasme économique à la base de l'effondrement de la livre libanaise et du pouvoir d'achat de la population.
GENEVE - La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 421.691 morts dans le monde depuis son apparition en Chine en décembre dernier, selon un bilan établi par des médias à partir de sources officielles vendredi.
EL-AYOUNE (Territoires sahraouis occupés) - Des milliers de femmes sahraouies vivant dans les territoires occupés ont subi des violences physiques perpétrées par des policiers marocains au cours des 20 dernières années, selon une récente enquête menée par des organisations et associations.
NEW YORK (Nations unies) - La mise en œuvre optimale de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali, issu du processus d'Alger est "la voie privilégiée" pour la résolution de la crise multidimensionnelle que connait ce pays, a déclaré devant le Conseil de sécurité de l’ONU, le Haut Représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, Pierre Buyoya.
ALGER - Les appels à la reprise du dialogue en Libye ont conforté la position de l’Algérie qui a constamment plaidé pour une solution politique et qui n’a eu de cesse de rejeter toute forme d’ingérence étrangère dans ce pays en proie à une crise politique et sécuritaire depuis 2011.