Bouira-AADL 2013: le foncier "est disponible pour lancer les projets restants"

Publié le : mercredi, 22 juillet 2020 19:53   Lu : 115 fois
Bouira-AADL 2013: le foncier "est disponible pour lancer les projets restants"

BOUIRA - Le foncier "est disponible pour lancer les projets de logements restants de l'Agence de l'amélioration et de développement du logements (AADL) du programme 2013, à Bouira, a rassuré mercredi le secrétaire général de wilaya, Dahou Mestapha.

"Pour les projets AADL, le foncier est disponible, malgré qu'il pose un sérieux problème pour les autres types de logements à Bouira", a expliqué M. Dahou, qui recevait une délégation des souscripteurs au programme AADL 2013.

Dans la matinée, plus de 200 souscripteurs à ce programme ont observé un sit-in devant le siège de la wilaya pour protester contre le retard et le non lancement de quelques projets AADL à Bouira, a-t-on constaté.

"Nous voulons nos logements. Nous les attendons depuis 2013", ont-ils écrit sur les pancartes qu'ils ont brandi lors de ce rassemblement.

Les souscripteurs au programme AADL 2013 ont réclamé l'intervention des autorités locales pour booster la cadence des travaux et lancer tous les projets de cette formule, dite location-vente, à Bouira.

"Le projet des 384 unités AADL à Tiliouine (Lakhdaria), celui des 1890 d'Ouled Bellil à Bouira, ainsi que le projet de plus de 1000 logements de Sour El Ghouzlane (Sud de Bouira), ne sont toujours pas lancés", a expliqué à l'APS, un membre de l'association locale des souscripteurs AADL, Bachir Sidi Ali.


Lire aussi: Logements AADL: le paiement des loyers des trois derniers mois étalé jusqu’à juin 2021


Lors d'une réunion entre le secrétaire général de la wilaya et les représentants des protestataires, le représentant local de l'AADL, Hamza Belkaid, a expliqué que les études sont en cours et que des avis d'appels d'offres nationaux ont été lancés pour attribuer prochainement ces trois projets (Ouled Bellil, Sour El Ghouzlane, et Tiliouine). "Nous avons déjà choisi les bureaux d'études pour lancer ces projets", a-t-il rassuré.

A propos du ralentissement de la cadence des travaux des projets en cours de réalisation, M. Belkaid a précisé qu'il est du à quelques contraintes techniques et à la crise sanitaire de la covid-19 que vit la wilaya et tout le pays.

Concernant le projet des 300 logements implantés à Herkat (Ville de Bouira), "les travaux ont été relancés après un arrêt de quelques semaines", a assuré le directeur local de l'AADL.

Au sujet des 325 unités AADL du site de Belmahdi, à la sortie nord de la ville de Bouira, réalisées et achevées, et qui devaient être distribuées le 5 juillet dernier, la remise des clés a été retardée, afin d'y apporter les dernières retouches, selon les explications de M. Dahou. "Ces 325 unités seront distribuées d'ici à la fin du mois d'août", a-t-il indiqué.

Les représentants des protestataires ont également soulevé le problème de choix de sites ainsi que le retard dans la prise en charge des recours introduits auprès de l'agence locale de l'AADL.

Le directeur local de l'AADL a répondu que ces préoccupations seront transmises directement à la direction générale de l'AADL. "Nous devons prévoir l'organisation d'une rencontre avec le directeur commercial de l'agence nationale (AADL) pour tenter de trouver les solutions idoines et définitives aux contraintes soulevées", a-t-il souligné.

Bouira-AADL 2013: le foncier "est disponible pour lancer les projets restants"
  Publié le : mercredi, 22 juillet 2020 19:53     Catégorie : Régions     Lu : 115 foi (s)   Partagez