L'Etat se déploie à aplanir les difficultés pour développer les zones d'ombre

Publié le : dimanche, 11 octobre 2020 19:51   Lu : 0 fois
L'Etat se déploie à aplanir les difficultés pour développer les zones d'ombre

EL TARF- Le conseiller du président de la République chargé du suivi des zones d'ombre, Brahim Merad, a indiqué dimanche à El Tarf que "l'Etat se déploie pour aplanir les difficultés et obstacles susceptibles de freiner les efforts consentis pour le développement des zones d’ombre."

"De grands retards en matière de développement local ont été relevés dans différentes régions reculées d’El Tarf", a indiqué M. Merad en marge de la deuxième journée de sa visite de travail et d'inspection consacrée à plusieurs zones d'ombre de cette wilaya.

"Un recensement précis et détaillé des préoccupations et besoins des populations résidant dans ces localités déshéritées s'avère indispensable en vue de déterminer les priorités pour pouvoir élaborer un programme d'urgence destiné à rattraper ces retards," a-t-il dit.

M.Merad a également relevé que "ces préoccupations seront inscrites dans un programme de développement qui profitera à cette wilaya à partir de l'année 2021", soulignant que les fonds nécessaires seront mobilisés pour garantir la concrétisation de ce programme.

Dans la localité Senhadja, dépendant de la commune de Ain Kerma, le conseiller du président de la République, accompagné du wali Harfouche Benarar, a inspecté l'état d'avancement des travaux en cours pour la réalisation d'un tronçon de 07 km reliant cette localité démunie au lieudit Lahreche, ainsi qu'un projet d'alimentation en eau potable de 40 foyers.

Au cours de sa discussion avec des citoyens des zones d'ombre de Bouachir Tahar, Lafhis, Khenguet Aoun et Oued Ledjnen, dans les communes frontalières de Ain Kerma, Chatt et Oum T’boul, M. Merad a rappelé "l'intérêt particulier" accordé par le président de la République à la redynamisation du développement de ces zones d'ombre.

Selon les statistiques présentées par le staff exécutif de la wilaya concernant les projets de développement inscrits au profit des zones d'ombre, une dizaine d’opérations se rapportant à la rénovation des réseaux d'AEP, d’électricité et d’assainissement se poursuivent à des taux oscillant entre 15 et 100 % dans la commune d’El Ayoune.


Lire aussi: D'importants financements mobilisés pour promouvoir les zones d'ombre 


Aussi, 244 foyers à Oued Djenane sont concernés par des travaux de raccordement au réseau de distribution du gaz butane, 50 autres foyers bénéficieront de l'énergie électrique et 18 autres foyers disposeront ''prochainement'' du réseau d'assainissement, a détaillé le staff de l’exécutif.

D'autres travaux portant sur l'aménagement (assainissement, éclairage, AEP, route) des zones déshéritées de Tahar Bouachir (El Chatt), Khenguet Aoun (Ain Assel) et Oued Djenane (El Ayoune) en sus de chantiers de réalisation de stades de proximité "matico'' et d'aménagement d'écoles primaires ont été inspectés.

M.Merad a souligné qu’un total de 48.000 projets de développement seront concrétisés au niveau de 15.000 zones d'ombre à l’échelle nationale, insistant sur l'impératif d'oeuvrer pour ''alléger les souffrances et contraintes auxquelles sont confrontées au quotidien les populations des zones d’ombre."

L'Etat se déploie à aplanir les difficultés pour développer les zones d'ombre
  Publié le : dimanche, 11 octobre 2020 19:51     Catégorie : Régions     Lu : 0 foi (s)   Partagez