Ramadhan à El Mechira (Mila):  élan de solidarité et animation multiple  

Publié le : samedi, 10 juin 2017 13:59   Lu : 9 fois
Ramadhan à El Mechira (Mila):  élan de solidarité et animation multiple   
APS PHOTOS © 2017

MILA- Commune agropastorale de l’extrémité Sud de la wilaya de Mila d’à peine 15.000 habitants, El Mechira ouvre ses bras à  l’approche du moment de rupture de jeûne de ramadhan aux voyageurs y passant en direction de Chelghoum Laïd ou Teleghma.

Dans un élan de solidarité spontané, des dizaines de jeunes bénévoles se mobilisent invitant les automobilistes à un f’tour collectif ou en leur offrant de quoi rompre leur jeûne en cours de route.

A l’entrée de ce village entourée de vestiges archéologiques tel le site de Boutekhmatène, le visiteur est saisi par le fourmillement des bénévoles de l’association culturelle El Amel à l’approche du coucher de soleil en train de préparer les tables le long de la principale route traversant le village pour accueillir les voyageurs et les automobilistes.

De grandes pancartes invitent à l’orée du village les conducteurs au f’tour collectif préparé à leur intention. Cette initiative est financée collectivement par  beaucoup d’habitants du village d’El Mechira, assure le président de l’association El Amel, Mohamed Chérif Barour qui assure que les hôtes d’aujourd’hui sont environ 100 étudiants de l’école coranique de la zaouïa Hamlaouia d’Oued Seggane parmi lesquels des ressortissants du  Burkina-Faso.

Au moment de rompre le jeûne, certains préfèrent prendre quelques dattes et se diriger vers la mosquée pour accomplir la prière du Maghreb alors que d’autres n’hésitent pas à entamer le f’tour avec l’habituelle chorba et un morceau de Kesra (galette) bien chaude avant de passer au couscous.

Entre 50 et 70 tables sont apprêtées pour les hôtes du village dont Mohamed B. un sexagénaire qui se dirigeait à bord de sa voiture vers Batna.

Pour lui, cette louable initiative mérite fortement d’être saluée. Aux  automobilistes préférant poursuivre leur chemin, les bénévoles d’El Amel offrent bouteilles d’eau fraîches, jus, dattes et pâtisseries  traditionnelles, assure le jeune Khaled (26 ans).

 

La "tente des poètes", initiative culturelle d’El Mechira

 

Après les prières des tarawih, le siège de l’association El Amel s’anime de nouveau par les participants à l’initiative culturelle baptisée "Tente des poètes" qui accueille des ciseleurs du verbe et des artistes de Mila et des wilayas voisines dont Rachid Boumaâza, Adel Bousedjera, Abdelkarim

Koumidi, Mohamed Lahmidi, le chanteur et luthiste Yazid Kourtel et El Goual Saïd Benkarbaâ qui a égayé l’assistance de dizaines d’aphorismes et de maximes renseignant sur la richesse du patrimoine orale. Un jeu de devinettes et un spectacle de l’humoriste Khirou a figuré parmi le programme de la soirée qui s’est poursuivie jusqu’au S’hour.

Pour l’artiste Yazid Kourtel, l’initiative anime les soirées ramadanesques et établit des ponts entre notamment les jeunes et le patrimoine culturel séculaire de la société.

Dans le même temps, la maison de la culture du village a accueilli un concert d’inchad animé par une troupe de Sétif et un mounchid local.

 

Ce n’est qu’en le quittant vers le moment du S’hour, que le village d’El Mechira commence à recouvrer son calme.

Ramadhan à El Mechira (Mila):  élan de solidarité et animation multiple  
  Publié le : samedi, 10 juin 2017 13:59     Catégorie : Régions     Lu : 9 foi (s)   Partagez