Wilaya d'Alger: les moniteurs des auto-écoles appelés à changer leurs méthodes de travail

Publié le : mardi, 05 novembre 2019 17:31   Lu : 121 fois

ALGER- Les moniteurs des auto-écoles dans la wilaya d'Alger doivent "changer" leurs méthodes d'enseignement et adopter de nouvelles techniques contribuant à la sensibilisation routière des conducteurs, a affirmé, mardi, la présidente de l'Association des moniteurs professionnels d'auto-écoles de la wilaya d'Alger, Nabila Ferhat.

Mme Ferhat a appelé à "changer" les méthodes de travail des moniteurs à travers la wilaya d'Alger, relevant que la pratique sur le terrain faire ressortir un besoin de cette catégorie à "l'adoption des techniques modernes d'enseignement et des méthodes contribuant à la sensibilisation routière".

L'apprentissage moderne de la conduite exige l'introduction de simulateurs de nature à aider l'apprenti à "assimiler la conduite du véhicule sur le plan théorique et pratique", notamment l'usage du levier de vitesse, les freins, l'accélérateur et les autres composants importants dans le véhicule, a-t-elle souligné.

 Affirmant que l'heure était venue pour la révision du volume horaire de la formation des moniteurs, Mme Ferhat a assuré qu'une durée de trois (3) mois (une semaine chaque mois pour une durée globale de 21 jours seulement) était "insuffisante" pour décrocher une capacité professionnelle dans ce domaine, avant de proposer "la création d'une école supérieure de formation des moniteurs à Alger".

Elle a plaidé, dans ce cadre, pour une "prolongation de la durée de la formation à une année", une démarche, a-t-elle dit, permettant d'approfondir "la responsabilité juridique" chez le moniteur.

Mme Ferhat a rappelé, par ailleurs, le dernier recensement effectué par le ministère des Transports (2018-2019) concernant la capitale, lequel fait ressortir l'existence de 983 moniteurs répartis sur 626 auto-écoles (3 seulement pour les personnes aux besoins spécifiques) exerçant à bord de 978 voitures sillonnant les différentes communes des 13 circonscriptions administratives de la wilaya.

Elle a fait état d'un projet de convention entre son association et le bureau local des Scouts musulmans algériens (SMA) pour la préparation d'un projet de sessions de formation au profit des enfants (5 à 17 ans).

Les espaces publics et les cours des écoles devront abriter des manifestations dans le domaine de la sécurité routière, des manifestations encadrées par les agents de la sûreté nationale, de la gendarmerie

nationale et de la protection civile.

Wilaya d'Alger: les moniteurs des auto-écoles appelés à changer leurs méthodes de travail
  Publié le : mardi, 05 novembre 2019 17:31     Catégorie : Régions     Lu : 121 foi (s)   Partagez