Baptisation de l’hôpital d’El Birine du nom du défunt moudjahid colonel Bencherif

Publié le : samedi, 17 octobre 2020 15:00   Lu : 56 fois
Baptisation de l’hôpital d’El Birine du nom du défunt moudjahid colonel Bencherif

DJELFA - Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a ordonné, samedi à Djelfa, la baptisation de l’hôpital de 60 lits d’El Birine, achevé de réalisation, du nom du défunt Moudjahid colonel Ahmed Bencherif.

"Cette démarche vient en reconnaissance du rôle de cet enfant de la région, et de ses sacrifices consentis pour le pays", a indiqué Abdelaziz Djerad, en visite de travail dans la wilaya.

"Sans cet homme et ses semblables, on ne jouirait pas actuellement de l’indépendance et de la liberté", a-t-il affirmé.

Après un exposé, qui lui été présenté sur l’état des lieux du secteur local de la santé, en terme de structures et de projets en réalisation, le Premier ministre, qui était accompagné du ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, et du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a souligné la "priorité absolue", accordée à la "relance du secteur de la santé", dont particulièrement "après la mise à nue de faiblesses dans la gestion sanitaire, suite à la pandémie du nouveau coronavirus, requérant une révision, en vue d’une amélioration du service de santé publique", a-t-il assuré.

A l’issue de cet exposé, Abdelaziz Djerad, s’est engagé à l’amélioration des prestations sanitaires offertes au citoyens de la régions. "Nous allons assurer à la wilaya toutes les conditions susceptibles d’améliorer les prestations sanitaires offertes aux citoyens, et nous poursuivrons progressivement la remise en exploitation de tous les hôpitaux et cliniques, au niveau des zones d’ombre et des villages", a-t-il promis, plaidant pour l'"impératif renforcement du secteur par l’encadrement humain requis, en matière de staffs médicaux et de sages femmes notamment", a-t-il indiqué.


Lire aussi: Djerad inaugure une unité industrielle de transformation de papier hygiénique à Ain Ouessara


Soulignant l’importance de la préservation des acquis du secteur, en matière de structures et de moyens, le Premier ministre a, aussi, relevé "l’intérêt suprême accordé, dans le programme du président de la République, au secteur de la santé, notamment dans les zones d’ombre", a-t-il observé.

A noter que le projet de l’hôpital d’El Birine a enregistré un retard dans son ouverture, fort attendue par la population locale, dont il a constitué une revendication principale. Inscrit à la réalisation, au titre du programme de soutien à la relance économique de 2008, cet hôpital a été lancé en réalisation, il y’a une dizaine d’années, pour une enveloppe de plus de 274 millions de DA.

Baptisation de l’hôpital d’El Birine du nom du défunt moudjahid colonel Bencherif
  Publié le : samedi, 17 octobre 2020 15:00     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 56 foi (s)   Partagez