Autisme: plaidoyer pour la consolidation de la formation d'éducateurs spécialisés

Publié le : mardi, 02 avril 2019 18:19   Lu : 40 fois

ORAN- La consolidation des dispositifs de formation et d'insertion d'éducateurs spécialisés dans la prise en charge des autistes est perçue comme une priorité majeure par le mouvement associatif oranais dédié à cette catégorie sociale.

Contactées mardi par l'APS à l'occasion de la Journée internationale de sensibilisation à l'autisme, plusieurs associations locales étaient unanimes à mettre l'accent sur l'importance du rôle de l'éducateur dans l'amélioration comportementale des enfants souffrant de troubles du spectre autistique (TSA).

"La consolidation de la formation du personnel psychopédagogique est un préalable fondamental dans le processus d'amélioration de la prise en charge des enfants autistes", a affirmé la présidente de l'association "IMC-Nour", Houaria Djebbari.

L'autisme constitue le deuxième type d'handicap couvert par cette association qui a intégré cette pathologie dans sa vocation en réponse à "la forte demande exprimée par les parents", a indiqué Mme Djebbari.

La similitude des méthodes psychopédagogiques appliquées aux enfants atteints d'infirmité motrice cérébrale a ainsi encouragé l'association à créer une section spécifique aux enfants TSA dans son établissement agréé par le ministère de tutelle (Solidarité nationale).

Près de 70 enfants "TSA" sont aujourd'hui suivis au sein de cette section, a fait savoir la présidente d'IMC-Nour, signalant toutefois que ce chiffre est encore en-deçà des besoins réels sachant que quelque 190 autres enfants sont inscrits sur la "liste d'attente" faute de personnel spécialisé.

En plus de la formation de l'effectif, Mme Djebbari a également insisté sur la nécessité de consolider les dispositifs publics d'insertion à l'effet d'élargir la prise en charge à la mesure des besoins exprimés.

D'autres associations ont abondé dans le même sens pour alerter sur le déficit en effectif spécialisé qui gagnerait à être comblé pour envisager des activités ayant un impact positif sur l'amélioration comportementale des enfants TSA.

A ce titre, la création d'une structure à caractère sportif a été vivement recommandée par les responsables d'autres collectifs parentaux d'aide aux autistes, à l'instar des associations "Espoir Autisme" et "Amani" qui saluent dans ce sens les initiatives des parcs d'attractions publics et privés d'accueillir gratuitement tous les enfants aux besoins spécifiques.

La concrétisation de cet objectif passe forcément par la mise en place d'un plan d'actions à même d'assurer la formation d'un personnel qualifié, a-t-on souligné, en plaidant pour la conjugaison des efforts de l'ensemble des acteurs de la prise en charge de cette catégorie sociale.

Le mouvement associatif œuvre à l'inclusion des enfants autistes à Oran avec l'appui des institutions partenaires à l'instar des Directions de la santé, de l'action sociale, de l'éducation, de la jeunesse et des sports, et de la formation professionnelle.

L'autisme, pour rappel, est une pathologie qui se manifeste dans les deux premières années de la vie de l’enfant aux plans cognitif et comportemental, dont, entre autres signes, des déficits d'interaction sociale (isolement), des troubles de l'humeur et alimentaires, souvent avec une absence ou retard de langage.

En l'absence de traitement avéré pour cette pathologie, les neuro-psychologues appliquent essentiellement des techniques dites "comportementales" pour développer les facultés cognitives du jeune sujet.

 

 

 

 

 

Autisme: plaidoyer pour la consolidation de la formation d'éducateurs spécialisés
  Publié le : mardi, 02 avril 2019 18:19     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 40 foi (s)   Partagez