Le secteur de la Solidarité accompagnera les victimes des explosions nucléaires dans le Sud

Publié le : jeudi, 13 février 2020 18:16   Lu : 0 fois
Le secteur de la Solidarité accompagnera les victimes des explosions nucléaires dans le Sud

ADRAR- La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou, a affirmé, jeudi à Reggane (150 km Sud d’Adrar) que le secteur veille à l’accompagnement, dans différents domaines, des victimes des explosions nucléaires effectuées par la France coloniale dans le Sud algérien.

S’exprimant dans le cadre de la commémoration du 60ème anniversaire des explosions nucléaires françaises à Reggane, la ministre a indiqué qu’un intérêt particulier est accordé par le secteur de la Solidarité aux personnes aux besoins spécifiques, victimes de ces explosions, à travers le soutien par des allocations financières et la couverture sociale.

Un recensement global est entrepris concernant les victimes de ces explosions nucléaires à travers le territoire national, a-t-elle révélé à ce sujet.

Concernant l’indemnité de solidarité destinée aux personnes aux besoins spécifiques, dont les victimes des explosions nucléaires, Mme Krikou a fait part d’instructions données aux commissions de wilayas spécialisées pour revoir les enquêtes sur les taux d’infirmité de ces victimes, de sorte à augmenter la pension qui leur est destinée à 10.000 DA, s’ils répondent aux critères énoncés dans le décret afférent, en plus de leur soutien en différentes aides humanitaires. 

Pour ce qui est des projets du secteur destinés aux catégories vulnérables, la wilaya d’Adrar a bénéficié d’un quota de 850 projets dans le cadre du dispositif du microcrédit, auxquels s’ajouteront 50 autres

notamment dans le domaine agricole et destinés aux couches nécessiteuses dans la commune de Reggane, en plus de six (6) dans le cadre des activités d’intérêt général, des aides financières et de 50 postes dans le cadre de l’indemnité forfaitaire de solidarité, a-t-elle ajouté.

 La ministre a révélé, à cet égard, que son département ministériel œuvrait, en collaboration avec les autorités locales, au soutien des catégories vulnérables et des personnes aux besoins spécifiques, pour leur permettre de contribuer à l’action de développement.

Le ministère de tutelle s’attèle à un recensement global de cette catégorie vulnérable, en coordination avec les collectivités locales pour assurer l’arrivée des aides à leurs véritables bénéficiaires, a-t-elle encore confié.

Mme. Krikou a donné, à cette occasion, et en compagnie du ministre des Moudjahidine et Ayants-droits, Tayeb Zitouni, le départ d’une caravane de solidarité ciblant les catégories nécessiteuses à Reggane.

 La  ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme a visité, par ailleurs, une exposition organisée à la bibliothèque publique sur les activités des micro-entreprises ayant bénéficié de l’appui et de l’accompagnement des différents dispositifs du secteur.

Elle clôturera sa visite par l’inspection de l’école pour enfants handicapés visuels au chef lieu de la wilaya, qui sera baptisée du nom du Chahid Benanna Derbal Beboudjemaa.

 

 

 

Media

Le secteur de la Solidarité accompagnera les victimes des explosions nucléaires dans le Sud
  Publié le : jeudi, 13 février 2020 18:16     Catégorie : Société     Lu : 0 foi (s)   Partagez