La nouvelle Constitution consacre la protection des droits des enfants contre les différents crimes

Publié le : lundi, 19 octobre 2020 18:02   Lu : 163 fois
La nouvelle Constitution consacre la protection des droits des enfants contre les différents crimes

ALGER- Le conseiller auprès du président de la République chargé du Mouvement associatif et de la Communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane a affirmé lundi à Alger que le projet d'amendement constitutionnel consacrait la place de l'enfance et la protection de ses droits, relevant le rôle pivot de la société civile en tant qu'allié et partenaire des institutions de l'Etat dans la réalisation de ces objectifs.

S'exprimant lors d'un séminaire national sur le rôle de la société civile dans la prévention des crimes commis contre les enfants, organisé par l'Organe national pour la protection et la promotion de l'Enfance (ONPPE) en coordination avec le bureau du Fonds des Nations Unies pour l`Enfance

(Unicef) à Alger, M. Berramdane a fait savoir que le projet d'amendement constitutionnel, soumis à référendum le 1er novembre prochain, "vient consacrer la place et l'importance de l'enfance et de l'ensemble des franges de la société ainsi que la société civile, à la faveur de la constitutionnalisation d'organes officiels chargé de les promouvoir et de prendre en charge leur revendication".

"Outre l'arsenal juridique chargé de la protection et la promotion des droits des enfants en Algérie, le projet d'amendement constitutionnel comprend de nouveaux mécanismes à même de renforcer cette place et protéger les enfants contre les différents crimes, et ce dans le souci de réaliser l'intérêt suprême de l'enfant dans le cadre de la constitutionnalisation du rôle de la société civile dans tous domaines en partenariat avec les institutions de l'Etat", a-t-il soutenu.


Lire aussi: Loi sur la protection de l'enfant: vers la promulgation de textes d'application


Rappelant que le Président Tebboune a appelé, lors des différents conseils de ministres, à l'impératif durcissement des peines relatives aux crimes commis contre les enfants, notamment ceux ayant trait à l'enlèvement, M. Berramdane a souligné le rôle axial des associations de la société civile dans la prévention contre les différentes violations commises contre les enfants et leur contribution, aux côtés des organes de l'Etat, dans l'action préventive de sensibilisation.


Lire aussi: Constitution: les animateurs de la campagne insistent sur l'importance de voter "oui"


"Parmi les préoccupations majeures de la société dans le présent et le futur figurent la protection des enfants et les conditions de leur prise en charge et leur scolarité en puisant des valeurs communautaires saines, et ce quand bien même la loi prend en charge une partie de la protection des enfants, la société civile et les associations, notamment les associations et les organisations chargés des questions de l'enfance et de leur accompagnement, ont un rôle important dans la protection et la sensibilisation", a-t-il dit.

Et d'ajouter "le président de la République a appelé, dans ce sens, les organes de l'Etat et du Gouvernement, à associer, lors de l'élaboration des projets de lois relatives à la protection et la prise en charge des enfants, les associations de la société civile, et à coordonner avec elles lors de la mise en place des programmes et stratégies afin de parvenir à un meilleur environnement social".

Media

La nouvelle Constitution consacre la protection des droits des enfants contre les différents crimes
  Publié le : lundi, 19 octobre 2020 18:02     Catégorie : Société     Lu : 163 foi (s)   Partagez