Nécessité de passer à une autre étape dans la prise en charge des enfants assistés

Publié le : dimanche, 14 avril 2019 10:09   Lu : 30 fois
Nécessité de passer à une autre étape dans la prise en charge des enfants assistés

SETIF- La prise en charge assurée à l’enfant assisté doit  passer à une autre étape pour améliorer davantage les conditions de vie et d’épanouissement de cette catégorie de la société, a estimé samedi à Sétif le président de l’association locale "Insaf" activant dans le domaine des droits de l’enfant assisté, M. Adel Bouregazène.

"La prise en charge classique comme l’animation culturelle, les actions de bienfaisance, et les visites et jouets offerts aux enfants assistés, et en dépit de son impact positive, demeure cependant insuffisante et nécessite ainsi de passer à une autre étape qualitative en rapport avec les volets professionnels, social et intellectuel", a précisé à l’APS le même responsable, en marge de la cérémonie de clôture des festivités du projet "ensemble pour une meilleure prise en charge de l’enfant assisté" organisée à l’initiative de cette association en collaboration avec la direction locale de l’action sociale (DAS).

Il a dans ce contexte appelé à l’accompagnement de cette catégorie d’enfants à travers entre autres, "la consolidation de leurs pas dans le monde de travail, une fois en âge adulte, leur encouragement et assistance pour la création de leurs  petites entreprises  et concrétisation de projets d’avenir".

A cette occasion, le même responsable a rappelé que le projet ‘’ensemble pour une meilleure prise en charge de l’enfant assisté" a été lancé en janvier 2018, ciblant 30 activant dans les associations et affiliés aux centres de l’enfance assistée à travers des sessions de formation en psychologie et volets techniques législatives en rapport avec les droits de l’enfant assisté pour pouvoir être ‘’un appui à l’enfant assisité".


Lire aussi: Loi sur la protection de l'enfant: vers la promulgation de textes d'application


Dans ce contexte, le même responsable a appelé au travail collectif à travers la création de réseaux spécialisés pour consolider les efforts et les moyens au service de l’enfant assisté.

Ce projet a été appuyé par le programme national "Djoussour" du réseau "Nada" et les directions centrales de l’enfance assistée (fille et garçon) de la wilaya de Sétif et vise à sensibiliser tous les intervenants du domaine en vue d’une meilleure prise en charge de cette catégorie.

Nécessité de passer à une autre étape dans la prise en charge des enfants assistés
  Publié le : dimanche, 14 avril 2019 10:09     Catégorie : Société     Lu : 30 foi (s)   Partagez