Le gouvernement déterminé à poursuivre l’accompagnement des catégories vulnérables

Publié le : jeudi, 07 novembre 2019 18:42   Lu : 95 fois
Le gouvernement déterminé à poursuivre l’accompagnement des catégories vulnérables

ALGER- La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia a  réaffirmé, jeudi à Alger, la détermination du gouvernement à poursuivre l’appui et l’accompagnement des catégories vulnérables, mettent en exergue les décisions politiques prises à cet effet.

La détermination du gouvernement à poursuivre l’appui et l’accompagnement des catégories faibles et vulnérables s’est illustrée à travers les décisions politiques prises en dépit de la situation financière difficile, a-t-elle affirmé lors des travaux de la session ordinaire de la Commission nationale de la solidarité au titre de l’exercice 2019.

Elle a ajouté, dans ce sens que "l’Etat poursuivra son appui social aux familles et aux personnes, notamment ceux qui sont dans la précarité sociale et économique et les personnes aux besoins spécifiques ainsi que les catégories vulnérables comme les enfants, les personnes âgées et les femmes victimes de la violence.

Soulignant la tendance haussière des transferts sociaux qui sont passés de 1.760 milliards de DA en 2018 à 1.763 mds DA en 2019, elle a fait savoir que leur estimation dans le budget de 2020 est de 1.798 mds DA.

A ce titre, Mme Eddalia a rappelé la démarche "constante et continue" du Gouvernement à travers "la prise de toutes les mesures indispensables et le recours à toutes les potentialités nationales disponibles, dans le cadre de la gouvernance et de la rationalisation des dépenses et de la numérisation des opérations de solidarité et des aides sociales pour une exploitation optimale des ressources allouées et leur affectation à leurs véritables bénéficiaires".

A ce propos, la première responsable du secteur de la Solidarité a cité plusieurs mesures, notamment l’augmentation de l’allocation d’handicap de 4.000 DA à 10.000 DA pour les personnes atteintes à 100% et qui bénéficie à plus de 334.000 handicapés pour une dotation de 41 mds DA".

"Ces efforts consentis dans l’objectif de concrétiser la justice sociale et de consolider la politique de solidarité nationale ne peuvent porter leurs fruits, de la manière voulue, sans l’adhésion de toutes les franges de la société et leur contribution au raffermissement de l’unité nationale et de la cohésion sociale à travers les organisations de la société civile, les entreprises du secteur privé et les bénévoles, collectivement et individuellement", a-t-elle estimé.

Pour ce faire, Mme Eddalia a plaidé pour la mise en place de "réels programmes de partenariat entre les associations et les directions de l’Actions sociale et de la Solidarité nationale (DAS) en vue de prendre en charge les préoccupations du citoyen au niveau local, avec l’implication des Collectivité locales en vue de renforcer la contribution et la participation du citoyen dans la relance du développement durable global".

Par ailleurs, Mme Eddalia a affirmé que son secteur "œuvre, à travers toutes les tribunes et tous les espaces médiatiques et de proximité, à sensibiliser sur l’impérative contribution de l’investissement privé en matière sociale, pour la création et la gestion des établissements et centres dédiés à la prise en charge des différentes catégories sociales, en tête desquelles figurent les enfants aux besoins spécifiques, les enfants atteints d’autisme et les personnes âgées, en parachèvement des efforts de l’Etat et de leur consolidation dans le domaine social".

Le gouvernement déterminé à poursuivre l’accompagnement des catégories vulnérables
  Publié le : jeudi, 07 novembre 2019 18:42     Catégorie : Société     Lu : 95 foi (s)   Partagez