Révision de la Constitution: paroles des animateurs du 9ème jour de la campagne référendaire (VERBATIM)

Publié le : jeudi, 15 octobre 2020 20:18   Lu : 0 fois

ALGER - Voici des expressions marquantes tirées des interventions jeudi des animateurs du 9ème jour de la campagne référendaire sur l'amendement de la Constitution, initié par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

 

- Le conseiller auprès du président de la République chargé du Mouvement associatif et de la Communauté nationale à l’étranger depuis la wilaya d’Aïn Temouchent: il y a une volonté, dans la future Constitution, de faire participer la société civile dans les différentes instances et conseils supérieurs, dont le conseil supérieur de la jeunesse et le conseil national économique et social et les instances consultatives supérieures auprès du président de la République, à l’instar de l’observatoire national de la société civile.

 

- Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum: l'Algérie a consacré, depuis l'indépendance, le principe d’égalité des sexes dans ses Constitutions, en reconnaissance du rôle effectif et des énormes sacrifices consentis par les femmes dans la lutte pour la libération et au lendemain de l’indépendance (...) . L'Etat est très attaché à la concrétisation et à la préservation de ce principe dans le projet d'amendement de la Constitution qui sera soumis à un référendum populaire le 1er novembre prochain.

 

- Le président du bureau de la wilaya de Batna de l’association algérienne d’alphabétisation "Iqra", Lazhar Medkour: le vote en faveur de l’amendement constitutionnel contribuera à assurer u nouveau départ pour l’Algérie.

 

- Le président du Mouvement El-Islah, Filali Ghouini a indiqué avoir perçu un "intérêt populaire pour la teneur de cet amendement et les changements concrets qu'il apportera pour l’Etat et la société".

 

- Le président du bureau de Constantine de la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs (FNJE), Mustapha Belatreche a appelé à Constantine les jeunes entrepreneurs à une "forte action collective" afin de réussir le référendum sur le projet d’amendement constitutionnel et de consacrer l’Etat de droit, de justice et des libertés, citant la création de départements ministériels en charge des "préoccupations et ambitions" de cette catégorie de la société.

 

- La présidente du parti Tajamoue Amel El Djazaïr (TAJ), Fatima Zohra Zerouati à Aïn Temouchent: l'Algérie a besoin aujourd'hui d'une base et de fondements solides qu'offre le projet d'amendement de la Constitution qui lui permettra de surmonter ce tournant en paix.

Révision de la Constitution: paroles des animateurs du 9ème jour de la campagne référendaire (VERBATIM)
  Publié le : jeudi, 15 octobre 2020 20:18     Catégorie : Algérie     Lu : 0 foi (s)   Partagez