Covid-19 : prolongement du confinement partiel à domicile dans 34 wilayas à partir du 2 décembre

Publié le : lundi, 30 novembre 2020 16:34   Lu : 90 fois
Covid-19 : prolongement du confinement partiel à domicile dans 34 wilayas à partir du 2 décembre

ALGER - Le gouvernement a décidé lundi le prolongement du confinement partiel à domicile dans 34 wilayas du pays pour une durée supplémentaire de quinze jours à partir du 2 décembre prochain dans le cadre des mesures prises au titre du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (COVID-19), indique un communiqué des services du Premier ministre dont voici le texte intégral :

"En application des instructions de Monsieur le Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale et au terme des consultations avec le comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) et l'autorité sanitaire, le Premier Ministre Monsieur Abdelaziz Djerad a décidé de nouvelles mesures au titre du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (COVID-19).

Ces mesures s’inscrivent dans la même démarche engagée par les pouvoirs publics, basée sur la prudence, la progressivité et la flexibilité. Elles visent à préserver la santé des citoyens et à les prémunir contre tout risque de propagation du Coronavirus (COVID-19) et seront adaptées, à chaque fois que de besoin, en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique.

 

Ces mesures se déclinent comme suit :

 

  1. En matière de confinement partiel à domicile :

- La mesure de confinement partiel à domicile de vingt heures (20) jusqu’au lendemain à cinq (5) heures du matin est applicable pour les trente quatre (34) wilayas suivantes : Adrar, Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Bejaia, Biskra, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tiaret, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Guelma, Annaba, Constantine, Médéa, Mostaganem, M’sila, Ouargla, Oran, Illizi, Bordj Bou Arréridj, Boumerdes, El-Tarf,  Tindouf, Tissemsilt, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipaza et Ain Temouchent.

- Ne sont pas concernées par la mesure de confinement à domicile les quatorze (14) wilayas suivantes : Chlef, Béchar, Tamanrasset, Djelfa, Saïda, Skikda, Sidi Bel Abbes, Mascara, El-Bayadh, Mila, Ain-Defla, Naâma, Ghardaia et Relizane.

Les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination.

- Ces mesures  de confinement sont applicables, à compter du mercredi 2 décembre 2020, pendant une durée de quinze (15) jours.

 

  1. Pour les services aériens de transport public de passagers :

- La levée de la mesure de suspension des services aériens de transport public de passagers sur le réseau domestique.

Cette mesure, qui sera applicable à compter du dimanche 6 décembre 2020, concernera d’une part la totalité des dessertes de et vers les wilayas du sud du pays et d’autre part, et dans une première étape, 50% des vols desservant celles du nord du pays.

La levée de la mesure de suspension des services aériens de transport public de passagers sur le réseau domestique demeure tributaire de la mise en œuvre et du strict respect des protocoles sanitaires spécifiques aux aéroports et à bord des aéronefs, élaborés sur la base des recommandations des autorités de l’aviation civile et adoptés par le comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19).

A ce titre, les compagnies nationales de transport aérien sont chargées de multiplier les campagnes d’information en direction des usagers sur les mesures de prévention et de protection contenues dans les protocoles sanitaires et exigées pour les opérations d’embarquement et de transport.

 

  1. Pour les mosquées :

Le Gouvernement a relevé une bonne application des mesures de prévention et de protection édictées au niveau des mosquées autorisées à accueillir les fidèles (d’une capacités de plus de 1.000 fidèles) et une discipline exemplaire des citoyens qui ont veillé constamment au respect de toutes les mesures barrières (distanciation sociale, port obligatoire du masque, tapis personnel, mesures d’hygiène,...).

Ainsi et en continuité de la démarche d’ouverture des mosquées de manière graduelle, progressive et contrôlée, observée par les pouvoirs publics, il est décidé l’ouverture des mosquées ayant une capacité supérieure à 500 fidèles et ce, dans le strict respect des mesures et protocoles sanitaires de prévention et de protection contre la propagation du Coronavirus (COVID-19).

L’ouverture des mosquées ayant une capacité supérieure à 500 fidèles s’effectue par arrêté du wali, affiché à l’entrée des mosquées. Elle sera applicable à compter du mercredi 2 décembre 2020.

L’ouverture programmée des mosquées doit se faire sous le contrôle et la supervision des directeurs de wilaya des affaires religieuses et des wakfs, à travers les fonctionnaires de la mosquée et les comités des mosquées, et ce en étroite coordination avec les services de la protection civile et des APC et le concours des comités de quartiers et du mouvement associatif local.

L’ouverture des mosquées s’effectue dans le respect du même dispositif préventif d’accompagnement, mis en place pour les mosquées accueillant plus de 1.000 fidèles.

Les walis peuvent, en outre, prendre des mesures de prévention et de protection, en tant que de besoin, par arrêté et procéder à des inspections inopinées pour s’assurer de l’observation du dispositif mis en place.

 

  1. Pour les activités commerciales :

- La prorogation de la mesure de fermeture, pour une période de quinze (15) jours, des marchés de vente des véhicules d’occasion au niveau de l’ensemble du territoire national.

- La prorogation de la mesure de fermeture, pour une période de quinze (15) jours et dans les trente quatre (34) wilayas concernées par le confinement partiel à domicile des activités suivantes :

            Les salles omnisports et les salles de sport.

            Les lieux de plaisance, de détente, les espaces récréatifs et de loisirs et les plages.

            Les maisons de jeunes.

            Les centres culturels.

 

- La prorogation de la mesure de limitation, pour une période de quinze (15) jours et dans les trente quatre (34) wilayas concernées par le confinement partiel à domicile, du temps d’activités de certains commerces qui devront cesser toute activité à partir de quinze (15) heures.

- Les activités concernées par la mesure de limitation du temps d’activités sont :

            Le commerce des appareils électroménagers.

            Le commerce d’articles ménagers et de décoration.

            Le commerce de literies et tissus d’ameublement.

            Le commerce d’articles de sport.

            Le commerce de jeux et de jouets.

            Les lieux de concentration de commerces.

            Les salons de coiffure pour hommes et pour femmes.

            Les pâtisseries et confiseries.

            Les cafés, restaurations et fast-food limitent leurs activités uniquement à la vente à emporter et sont également soumis à l’obligation de fermeture à partir de 15 heures.

Toutefois, les Walis pourront procéder à leur fermeture immédiate en cas d’infraction aux mesures édictées dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19. 

- La prorogation des mesures applicables aux marchés ordinaires et aux marchés hebdomadaires se rapportant au dispositif de contrôle par les services compétents afin de s’assurer du respect des mesures de prévention et de protection ainsi que de l’application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l’encontre des contrevenants.

Par ailleurs, le Gouvernement rappelle toujours la mesure d'interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières, lesquels constituent des facteurs de propagation de l’épidémie. De même qu’il tient à rappeler l’interdiction qui concerne les réunions et assemblées générales organisées par certaines institutions.

Les walis veilleront au respect de cette interdiction et de l’application des sanctions réglementaires à l’encontre des contrevenants ainsi que les propriétaires des lieux accueillant ces regroupements.

Pour ce qui est des procédures inhérentes aux actes de mariage au niveau des sièges des communes, celles-ci doivent se dérouler de manière organisée. Dans ce cadre, les Walis devront veiller à ce que les cérémonies de conclusion de l’acte de mariage se déroulent dans des espaces adéquats, s’effectuent après prise de rendez vous et se limitent strictement aux principaux concernés.

Enfin et face à cette situation que connait le pays au plan de l’évolution de la situation épidémiologique, le Gouvernement réitère ses appels à la prudence et à la discipline en direction des citoyens qui doivent poursuivre leur mobilisation pour lutter contre la propagation de cette épidémie et relever ce défi sanitaire.

Covid-19 : prolongement du confinement partiel à domicile dans 34 wilayas à partir du 2 décembre
  Publié le : lundi, 30 novembre 2020 16:34     Catégorie : Algérie     Lu : 90 foi (s)   Partagez