Vivre ensemble en paix: le monde a besoin de tolérance et de réconciliation

Publié le : mercredi, 12 mai 2021 12:18   Lu : 17 fois
Vivre ensemble en paix: le monde a besoin de tolérance et de réconciliation

ALGER - Le monde a plus que jamais besoin de tolérance et de réconciliation de la famille humaine, sans exclusion, a soutenu mercredi Siham Fadli, Coordinatrice générale du Comité pilotage JIVEP Internationale 2021, dans la foulée de la célébration de "la Journée internationale du vivre-ensemble en paix" (JIVEP), un évènement dont la consécration au niveau mondial est le fruit d'une initiative algérienne.

Pour elle, il est nécessaire de rapprocher les peuples, découvrir l'autre, pour atténuer les conflits et les guerres qui minent le monde.

Elle a relevé que cette démarche permettrait de créer un climat de fraternité, de paix, de tolérance et de réconciliation de la famille humaine, sans exclusion, dans l'union, la communion, la solidarité, le partage et le respect de l'autre ainsi que de ses différences.

Mme Fadli a plaidé pour favoriser, dans ce sens, la culture du dialogue et la communication pour récolter les fruits des vertus du vivre ensemble en paix, dans l'acceptation de l'autre et de ses différences.

Elle a observé que le monde était face à des perturbations, conséquences notamment du coronavirus, d’où l’absolue nécessité de revenir aux fondamentaux, à savoir les valeurs d'éducation, de culture de la paix, d’échange, d'environnement et la bonne gouvernance.

"Il faut impliquer ainsi les citoyens, le mouvement associatif, tous les segments de la société des différentes communautés, pour mettre en application les thématiques du vivre ensemble en paix", a-t-elle également plaidé.

Elle a ajouté que cette journée et cette thématique serviraient de tribune afin de mobiliser la communauté internationale régulièrement et en permanence en faveur de la paix, la tolérance, du vivre ensemble en paix et de la solidarité.

"Faire de cette occasion l'expression de notre désir profond d'agir et de vivre ensemble dans la différence, la diversité, pour aspirer à bâtir un monde meilleur reposant sur la paix et l'harmonie", a-t-elle dit.

Pour elle il faut se réconcilier avec toutes les différences religieuses, culturelles, sociales, pour créer un monde meilleur.

"Continuer à agir en faveur de la réconciliation, du développement durable pour provoquer un impact, notamment auprès des dirigeants et des décideurs de ce monde", a-t-elle affirmé.


Lire aussi : L'Algérie réaffirme à l'ONU son engagement pour la promotion du rôle des femmes dans les processus de paix


Elle a ajouté, dans ce sillage, que l'Association internationale soufie alawia (AISA), une ONG internationale, a adopté la déclaration universelle du vivre ensemble en paix à travers laquelle elle invite tous les Etats, notamment ceux ayant adopté ce projet, à signer cette déclaration.

"La Journée internationale du vivre-ensemble en paix", un évènement dont la consécration au niveau mondial, est le fruit d'une initiative algérienne, puisée de sa propre expérience et tendant à la promotion de la culture de la paix et de la réconciliation nationale.

En effet, ce projet avait été formulé, en 2014 lors d'un congrès à Oran, par l'AISA, une ONG affiliée à l'Association Cheikh el Alawi pour la culture et l'éducation soufie. Ce projet a été porté et défendu par son initiateur Cheikh Khaled Bentounès, président d'honneur de l'AISA.

Il a été ensuite adopté par consensus par les pays membres de l'Organisation des Nations unies (ONU) en décembre dernier (Résolution 72/130 de l'Assemblée générale).

Son objectif est une "mobilisation continue des efforts déployés par la communauté internationale en faveur de la paix, de la tolérance, de l'inclusion, de la compréhension et de la fraternité".

La résolution 72/130 de l'Assemblée générale de l'organisation des Nations unies a proclamé le 16 mai Journée internationale du vivre-ensemble en paix en tant que "moyen de mobiliser régulièrement les efforts de la communauté internationale en faveur de la paix, de la tolérance, de l'inclusion, de la compréhension et de la solidarité".

Vivre ensemble en paix: le monde a besoin de tolérance et de réconciliation
  Publié le : mercredi, 12 mai 2021 12:18     Catégorie : Algérie     Lu : 17 foi (s)   Partagez