Sortie de la première promotion de lieutenants de police promus sur la base du diplôme

Publié le : vendredi, 16 juin 2017 15:44   Lu : 10 fois
Sortie de la première promotion de lieutenants de police promus sur la base du diplôme
APS PHOTOS © 2017

ALGER-  Une cérémonie de sortie de la première promotion de "lieutenants de police" comptant 395 étudiants dont 97 femmes  a été organisée jeudi soir à l’école de police Mohamed Oudhah de Ain Benian  (Alger).

La cérémonie de cette première promotion baptisée du nom du martyr du  devoir national, le lieutenant de police Aisou Tami, a été présidée par le Directeur général de la sûreté nationale, le général-major Abdelghani  Hamel, en présence de membres du gouvernement, de cadres de la sûreté nationale et des différents corps constitués.

Après inspection de la promotion par le général-major Abdelghani Hamel, le directeur de l’établissement, le commissaire divisionnaire Abdelkader Cheraitia a prononcé une allocution dans laquelle il a mis en exergue les efforts déployés sans cesse par l'institution sécuritaire en vue d'améliorer le niveau et la qualité de la formation pour davantage de professionnalisme dans l'action de la police.

Le directeur de l'établissement a salué les initiatives du Directeur général de la Sûreté nationale en faveur de la coopération sécuritaire dans le continent africain dans le cadre d'AFRIPOL dont il a été récemment élu président".

Il s'est par ailleurs félicité du niveau et de la qualité de la formation d’une durée de 24 mois, dont a bénéficié cette première promotion de lieutenants de police suite à une promotion spéciale sur la base du diplôme.

Le commissaire divisionnaire Abdelkader Cheraitia a précisé que cette promotion avait bénéficié d’une formation théorique et appliquée de qualité dans les différentes spécialités de la police afin de leur permettre d'accomplir leur mission avec abnégation et professionnalisme, en particulier dans le domaine de la protection des personnes et des biens.

Il a à cette occasion salué le soutien accordé à l'école par les différents partenaires (experts, professeurs universitaires, spécialistes et médecins) et par le corps de la justice et les différents corps  constitués.

Le directeur de l'école a appelé les diplômés à faire preuve de professionnalisme dans l'accomplissement de leurs missions de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, tout en assurant la sécurité des citoyens et de leurs biens".

Une exhibition sportive et de techniques de combat a été présentée à l'assistance par les élèves diplômés, outre des simulations d'intervention des patrouilles de la police contre toutes formes de crimes et la projection d'une vidéo mettant en relief les moyens de lutte contre la cybercriminalité.

Né le 29 septembre 1943 à Hadjout (Tipaza), le défunt Aisou Tami (père de quatre enfants) a rallié les rangs de la sûreté nationale le 20 avril 1965 en qualité d'agent de sécurité avant de suivre des études à l'école de police de Sidi Belabbes et d'être affecté le 20 novembre de la même année au service de la sûreté publique de la wilaya d'Alger.

Le 31 décembre 1968 il rejoint les agents de l'ordre public où il a été bénéficié de plusieurs promotions en reconnaissance de son abnégation dans le travail.

 

Le 21 novembre 1993, alors qu’il se rendait à son lieu de travail, il a été surpris par des tirs nourris de  deux terroristes qui lui ont tendu une embuscade devant son domicile à Bainem.

Sortie de la première promotion de lieutenants de police promus sur la base du diplôme
  Publié le : vendredi, 16 juin 2017 15:44     Catégorie : Algérie     Lu : 10 foi (s)   Partagez