Le soutien diplomatique à la Révolution nationale: appel au recueil de témoignages vivants

Publié le : mardi, 09 octobre 2018 16:34   Lu : 2 fois
Le soutien diplomatique à la Révolution nationale: appel au recueil de témoignages vivants
PHOTO APS

ALGER-Les participants à une conférence ayant pour thème "le soutien diplomatique à la Révolution nationale" ont appelé, mardi à Alger, à la nécessité de recueillir des témoignages vivants sur ce soutien qui a constitué "un facteur clé" ayant permis de faire entendre la voix de la cause algérienne à l'étranger et à recouvrer la souveraineté nationale.

Intervenant à cette rencontre, organisée par l'Association Mechaal Echahid au forum du quotidien El Moudjahid, à l'occasion de la célébration de la Journée de la diplomatie algérienne, le moudjahid et diplomate Salah Ben Kobi, a plaidé pour le recueil de témoignages vivants sur les triomphes de la diplomatie algérienne lors de la Guerre de libération nationale, en insistant sur les conditions de travail difficiles du groupe chargé à l'époque de faire entendre la voix de la cause algérienne, en dépit du manque de moyens et d'expertise, de la puissance de l'ennemi et la place qu'il occupait à l'époque.

Ben Kobi est également revenu sur les causes ayant poussé les artisans de la Révolution nationale à former une aile à l'étranger pour internationaliser la cause nationale et gagner un appui en dehors de ses frontières, en œuvrant à mettre à nu les pratiques du colonisateur français.


Lire aussi: Célébration du 56ème anniversaire de la diplomatie algérienne


Le soutien diplomatique à la Guerre de libération a permis de former le principal noyau de la diplomatie nationale, a-t-il ajouté, précisant que les principes de cette dernière étaient puisés dans la réalité vécue à l'époque, notamment en ce qui a trait au principe de défense du droit des peuples à l'autodétermination.

Dans son intervention, le professeur universitaire, Amer Rekhlia, a mis l'accent sur l'importance de s'intéresser à l'écriture de l'histoire de la diplomatie algérienne qui constitue une "référence" dans le domaine des relations internationales, et de mettre en valeur les contributions des artisans de l'histoire de cette diplomatie.

L'attachement de la diplomatie algérienne à ses principes, notamment au principe de non-ingérence dans les affaires intérieurs des Etats, l'a exposé à une série de pressions de la part de certaines parties, a indiqué l'intervenant. En dépit de ces obstacles, la diplomatie algérienne a pu réaliser plusieurs victoires concernant le droit des peuples à l'autodétermination et le règlement des conflits pacifiquement, a-t-il ajouté.

En marge de cette conférence, un hommage a été rendu au moudjahid et diplomate Saleh Ben Koubi, en considération à son rôle dans le domaine diplomatique durant et après la guerre de libération.

La célébration de la Journée de la diplomatie algérienne coïncide avec le jour où le premier président de l'Algérie indépendante, Ahmed Ben Bella, a hissé l'emblème national au siège de l'ONU à New York le 8 Octobre 1962.

 

Le soutien diplomatique à la Révolution nationale: appel au recueil de témoignages vivants
  Publié le : mardi, 09 octobre 2018 16:34     Catégorie : Algérie     Lu : 2 foi (s)   Partagez