Ghardaia: la promotion de la culture amazighe avance malgré une certaine lenteur

Publié le : mardi, 20 avril 2021 13:52   Lu : 0 fois
Ghardaia: la promotion de la culture amazighe avance malgré une certaine lenteur

GHARDAIA - La promotion de la culture et de la langue amazighes dans la région de Ghardaia fait son petit bonhomme de chemin même si elle connait une lenteur, estiment de nombreux amazighophones de la région du M’zab.

Tout en louant la place de la langue et la promotion de la langue amazighe consacrée par la constitution en tant que langue officielle, les défenseurs de la culture amazighe dans le M’zab soutiennent l’élargissement du champ de l’utilisation de cette langue maternelle dans les différents domaines de la vie tout en encourageant les recherches sur le patrimoine identitaire des Amazighs.

La langue amazighe, corpus linguistique millénaire, partie intégrante du patrimoine culturel national, doit être "obligatoire" et "généralisée" dans tous les secteurs de la vie quotidienne avec la mise en place d’une stratégie visant son épanouissement par la standardisation linguistique, la disponibilité des manuels pédagogiques et des moyens audiovisuels pour son enseignement, a souligné H.Mahfoud, un jeune universitaire à Ghardaïa.

Pour S.Bakir, un jeune fonctionnaire, les recherches sur le patrimoine identitaire des Amazighs et la langue ainsi que des publications et autres programmes radiophoniques en tamazight ont vu le jour ces derniers temps sur l’initiative de nombreux jeunes de la région.

Dans ce contexte, un producteur à la radio de Ghardaia, Youcef Lassaker a réussi à traduire l’œuvre du poète de la révolution Moufdi Zakaria "l’Iliade" vers le tamazight local et sera publiée prochainement, de même qu’un chercheur en patrimoine linguistique du Ksar de Melika, Brahim Abdeslam qui a édité dernièrement un recueil de devinettes en Tamazight du M’zab.

Pour les Ghardaouis amazighophones, la langue amazighe locale est fortement pratiquée entre les citoyens à différents niveaux, à travers la promotion de l'utilisation de cette langue dans les supports d’information et de communication, en particulier les sites web, la radio, les réunions dans les institutions ancestrales entre amazighophones, signale-t-on.

La pandémie de coronavirus a forcé les gens à limiter les rencontres directes, ce qui a poussé à l'utilisation des réseaux sociaux "multilingues" dont tamazight, pour communiquer.


Lire aussi: Chaîne 4 de l'EPTV: produire des films mettant en valeur la diversité linguistique amazighe


Ayoub, un féru de technologie numérique estime que cette pandémie a dévoilé le fossé existant entre ceux qui ont les moyens d’accès aux technologies et ceux qui n’en ont pas pour communiquer, s’informer et se former à distance dans la langue maternelle.

L’Algérie a réalisé des avancées "significatives" pour la promotion et l’enrichissement de l’enseignement de la langue amazighe dans toute sa diversité et ses 13 genres parlés en Algérie, a souligné Brahim Abdeslam.

Pour ce chercheur et membre de la fondation de "Aydelsite" pour la promotion de la culture amazighe de Ghardaia, "la promotion de la culture amazighe nécessite la conjugaison des efforts de l’ensemble des acteurs, institutions, individus et collectivités".

Le renforcement de la place de la culture et la langue amazighes au sein du tissu culturel national nécessite des études de recherches linguistiques, une production littéraire, la traduction à partir d’autres langues  et la formation d’enseignants, tout en incitant la population à la lecture, estime M Abdeslam.

De nombreux chercheurs et littérateurs du M’zab ont édité des ouvrages se rapportant aux différents domaines, dans la langue parlée de la région, a fait savoir Lyes Abbes (universitaire).

"Nous avons une opportunité unique de profiter de la richesse linguistique de notre pays et de la solide maitrise des langues nationales et étrangères pour créer de l’emploi et offrir aux nombreux diplômés algériens l’opportunité de s’investir dans la traduction", a-t-il précisé.

Se félicitant des acquis de la langue amazighe dans le domaine des programmes scolaires dans la wilaya et à la radio locale qui diffuse quotidiennement prés de 40% émissions en langue amazighe dédiées à la femme, à la famille, à la culture et à un programme d’information, il considère que la langue maternelle "Tamazight" a des implications sur l’identité et constitue un vecteur de mémoire collective et un trésor inestimable.

Ghardaia: la promotion de la culture amazighe avance malgré une certaine lenteur
  Publié le : mardi, 20 avril 2021 13:52     Catégorie : Culture     Lu : 0 foi (s)   Partagez