Vers le lancement d'un programme supplémentaire des ressources en eau pour 2021

Publié le : samedi, 05 décembre 2020 19:39   Lu : 8 fois
Vers le lancement d'un programme supplémentaire des ressources en eau pour 2021

MASCARA - Le Gouvernement œuvre actuellement pour lancer un programme supplémentaire du secteur des ressources en eau au titre de l'exercice 2021 à l'effet de prendre en charge les besoins des citoyens des différentes wilayas du pays, a indiqué samedi à Mascara le ministre des Ressources en eau, Arezki Baraki.

Présidant la mise en service du réseau d’alimentation en eau potable de trois communes de la daïra de Oued El Abtal à partir du barrage de Oued Taht, le ministre a souligné que le Gouvernement étudie actuellement un programme supplémentaire inhérent au secteur des ressources en eau, dont le lancement est prévu en 2021, en vue d'accorder des crédits permettant de  traiter les lacunes enregistrées en matière d’eau potable, d’assainissement et d’irrigation agricole.

Des projets ont été récemment réalisés à travers le pays dans le domaine de l'alimentation en eau potable et de la lutte contre les coupures et perturbations, au titre d'un programme urgent, s'ensuivront d'autres opérations susceptibles de remédier aux carences et ainsi assurer une alimentation quotidienne en eau potable, a-t-il déclaré.

Parallèlement, M. Baraki a instruit l'unité de l’Algérienne des eaux (ADE) de la wilaya de Mascara "à œuvrer avec les autorités de la wilaya pour recouvrer les redevances auprès des différents clients estimés à environ 1,330 milliard DA dans les meilleurs délais pour permettre des investissements  à l'effet d'améliorer la qualité de l'eau potable et des prestations au profit des citoyens.

Au passage, le ministre a salué les efforts des responsables du projet d’alimentation de la population des communes d'Ain Frah, Oued El Abtal et Sidi Abdeldjebbar en eau potable et du périmètre agricole "Kechout" en eau d’irrigation agricole à partir du barrage de Oued Taht en s’appuyant sur les compétences nationales, qui ont permis de fournir 4,1 millions de mètres cubes en eau potable et 2 millions m3 d’eaux destinés à l’irrigation agricole.

Au siège de la Direction du barrage de Oued Taht, Arezki Baraki a présidé la signature d’une convention entre la Direction des ressources en eau de la wilaya et l’Office national d’irrigation pour la gestion de la première tranche du périmètre irrigué de la plaine de Ghriss sur une surface de 1.200 hectares.

Il a également donné, dans le village de Sebaihia (commune de Tighennif), le coup d’envoi d’alimentation en eau potable à partir du même barrage, alors que dans la commune de Chorfa il a supervisé le démarrage du projet de réhabilitation du barrage de Chorfa, qui connaît des imperfections dans l'infrastructure et les  équipements. Une enveloppe financière de 5,2 milliards DA a été allouée pour sa réhabilitation à travers un traitement du sol et des travaux de génie civil et la rénovation de ses équipements.

Dans la commune de Mohammadia, le ministre a présidé la mise en service d'un puits artésien destiné à l'irrigation dans le périmètre agricole de Hebra, de même que la signature d’une convention entre l’Office national d’irrigation, l’Agence de gestion intégrée des ressources en eau, une start up et un investisseur agricole pour mettre en place un système d’économie de l’eau pour l’irrigation agricole.

M. Baraki a participé à une émission de la radio régionale de Mascara en abordant différents programmes réalisés par l’Etat dans le secteur, notamment en matière de disponibilité de l’eau potable en tant que priorité extrême du Gouvernement, l’irrigation et l’extension des terres agricoles irriguées et la promotion de l’activité agricole comme pilier du développement de l’économie nationale.

Vers le lancement d'un programme supplémentaire des ressources en eau pour 2021
  Publié le : samedi, 05 décembre 2020 19:39     Catégorie : Economie     Lu : 8 foi (s)   Partagez