Règlement budgétaire 2018: le ministre de l’Habitat devant la Commission des Finances

Publié le : jeudi, 17 décembre 2020 10:29   Lu : 48 fois
Règlement budgétaire 2018: le ministre de l’Habitat devant la Commission des Finances

ALGER - La Commission des Finances et du Budget à l’Assemblée populaire nationale (APN) a écouté mercredi une exposé du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, sur la consommation du budget de son secteur durant l’exercice 2018.

Lors de la séance consacrée à l’examen de l’avant-projet de loi portant règlement budgétaire de l’exercice 2018, le président de la Commission, Ahmed Zeghdar a salué les efforts déployés par l’Etat afin d’atténuer la crise de l’habitat, car étant un des secteurs importants susceptibles de booster la cadence du développement et créer les emplois.

Lors de cette séance, à laquelle a assisté la ministre des Relations avec le Parlement, Besma Azouar, M. Nasri a indiqué que son département avait bénéficié au titre du budget de fonctionnement 2018, d’une enveloppe de 17.8 milliards Da, soit une hausse de 143 millions Da par rapport à 2017, dont 2.17 milliards alloués au fonctionnement des services centraux, et 15.6 milliards Da pour le fonctionnement des services extérieurs.

Le ministre a fait état d’un montant de 4.5 milliards Da, représentant les prélèvements obligatoires automatiques exécutés par les services du Trésor public en vertu de jugements revêtus de la formule exécutoire, enregistrant un dépassement du taux de consommation de 11.56%, et doublant le taux de consommation au titre du fonctionnement des services de 35.83%.

Concernant les dépenses du budget d’équipement, le ministre a affirmé que les crédits de paiement ordonnancés pour 2018 étaient de 511 milliards Da, destinés au profit du Programme d’investissement public auxquels s’ajoutent les crédits restant de l’exercice de 2017, de l’ordre d’un (1) milliards Da, pour en faire un total de 512 milliards Da.

Tandis que les crédits de paiement consommées durant le même exercice ont atteint 45.4 milliards Da, avec un taux de consommation de 89.34%.

M. Nasri a, par la suite, évoqué les acquis réalisés par le secteur de l’Habitat en 2018, faisant part de 276.300 logements enregistrés, toute formules confondues, dont 160.000 unités ayant vu les travaux entamés (77.000 logements AADL et 60.000 logements ruraux), en sus de la remise des clés de 259.000 logements, toute formules confondues.

En matière d'aménagement et d'urbanisme, 520 sites ont été aménagés, 15 plans relatifs aux schémas directeurs d’aménagement ont été finalisés, l’étude de sept (7) plans a été lancée et l'étude de 107 plans a été achevée, a fait savoir le ministre.

S’agissant des équipements publics pour les programmes centralisés, il a fait état du lancement, au cours du même exercice, de la réalisation de 525 équipements publics, dont 323 écoles primaires, 124 CEM, 52 lycées, 26 services publics, d'une part, et de la réception de 140 équipements publics, dont 126 écoles primaires, 11 CEM, un (1) lycée et deux (2) sièges de sûreté urbaine, d'autre part.


Lire aussi: Le lancement de divers projets de logements, une priorité du programme quinquennal actuel


Pour ce qui est des nouvelles villes, plus de 27.000 logements ont été réceptionnés en 2018, notamment 15.000 logements AADL à Sidi Abdallah et 10.000 autres logements à Bouinan, après le parachèvement des travaux d’aménagement. La même année a vu le lancement des travaux d’aménagement extérieur et d’amélioration du tissu urbain des unités de proximité situées dans le noyau central de la ville Ali Mendjeli.

Les députés ont salué les efforts consentis dans le secteur depuis des années pour la réalisation de logements au titre de diverses formules et l’aménagement des nouvelles villes, regrettant toutefois que ces efforts demeurent en deçà du niveau souhaité.

Certains d’entre eux ont appelé à renforcer les efforts sur le terrain en associant tous les acteurs concernés (maîtres d'œuvre, cadres, bureaux d'études, organisations professionnelles) pour remédier aux lacunes relevées. Ils ont également plaidé pour la révision des textes législatifs et réglementaires du secteur de l’Habitat.

Les autres interventions ont été axées sur le manque des quotas de logements destinés aux wilayas et aux communes, demandant d’augmenter la distribution des logements sociaux entre le communes, d’appuyer le logement rural, de distribuer équitablement les logements, toutes formules confondues, et d’augmenter le salaire maximum requis pour bénéficier de cette formule (24.000 da actuellement).

Certains députés ont exigé la distribution des logements dès leur achèvement, en respectant les normes de réalisation, évoquant la problématique du retard dans la réception des projets de logements et le dépassement des délais de réalisation, toutes formules confondues, notamment la formule location-vente outre le fait que de nombreux projets sont prêts mais n’ont pas encore été réceptionnés.

Ils ont également souligné la nécessité d’améliorer la qualité du logement, de respecter les normes de qualité et d’accorder un intérêt à l’aspect urbanistique, tout en améliorant le cadre juridique relatif à l’urbanisme.

De même qu'ils ont critiqué les entraves bureaucratiques auxquels font face les demandeurs de logements, appelant à accélérer la numérisation. Aussi, ont-ils évoqué la problématique de l’accès illégal aux différents programmes de logement.

Ils ont demandé, entre autres, d’assainir le fichier national du logement, en se basant sur des statistiques minutieuses et en assurant une planification de manière à réduire le problème du logement en Algérie.

Répondant aux préoccupations des députés, M. Nasri a souligné que son département prendra en compte toutes les préoccupations des députés, rassurant que la numérisation du secteur a été lancée sur la base du fichier national du logement qui sera relié au fichier de l’état civil et au numéro d’identité nationale. Il a également répondu aux interrogations des députés à caractère local.

Règlement budgétaire 2018: le ministre de l’Habitat devant la Commission des Finances
  Publié le : jeudi, 17 décembre 2020 10:29     Catégorie : Economie     Lu : 48 foi (s)   Partagez