Hekkar: Les capacités d’exportation du gaz naturel vers l’Espagne sont suffisantes

Publié le : lundi, 08 novembre 2021 19:19   Lu : 0 fois
Hekkar: Les capacités d’exportation du gaz naturel vers l’Espagne sont suffisantes

ORAN - Le PDG du groupe Sonatrach, Toufik Hekkar a assuré, lundi à Oran, que la capacité d’exportation du gaz naturel vers l’Espagne via le gazoduc MEDGAZ est largement suffisante pour couvrir la demande actuelle.

Intervenant au cours d’un point de presse, organisé en marge de l’ouverture de la 10ème édition du salon professionnel international des secteurs de l'énergie et des hydrocarbures (NAPEC 2021), Toufik Hekkar a affirmé qu’il n’existe aucun problème par rapport à l’approvisionnement de l’Espagne en gaz via le MEDGAZ, ajoutant que le gazoduc "assure actuellement l'ensemble du volume des exportations algériennes de gaz naturel vers l'Espagne, fixé dans le cadre des contrats à long terme".

S’agissant d’une éventuelle augmentation de la demande espagnole, le PDG de Sonatrach a indiqué qu’il est inutile pour le moment de parler d’éventualité. "On parlera des moyens nécessaires pour satisfaire des besoins supplémentaires seulement lorsqu’il y aura une demande additionnelle", a-t-il précisé, assurant que "les capacités de Sonatrach pour répondre à la demande espagnole sont suffisantes, que se soit par le biais du pipeline ou des méthaniers".

Dans son allocution prononcée à l’ouverture du 10ème salon NAPEC, Toufik Hekkar a évoqué la nouvelle loi sur les hydrocarbures, indiquant que celle-ci donne suffisamment de flexibilité pour attirer de nouveaux partenaires, capables d’apporter le financement et la technologie nécessaires pour la maximalisation de la valorisation de nos ressources en hydrocarbures.

"Nos discussions avec nos partenaires étrangers dans le cadre de cette nouvelle loi, nous permettront d’élargir notre niveau d’investissement, de partager les risques et d’accéder à la technologie nécessaire pour découvrir et développer des gisements complexes", a-t-il précisé.

S’agissant le développement de la transformation des hydrocarbures, le PDG de Sonatrach a noté que le groupe "a opté pour le partenariat afin de développer des projets pétrochimiques de taille mondiale visant à valoriser les matières premières disponibles et à créer un tissu national d’industrie, de PMI et PME de transformation. Ceci contribuera à réduire l’importation des produits pétroliers transformés et à exporter les excédents de ces produits".

Le groupe Sonatrach œuvre à l’implication de sociétés nationales dans la réalisation des nouveaux projets de développement afin de réduire les dépenses en devises et de créer de l’emploi, notamment dans les régions du sud, a encore fait savoir Toufik Hekkar, précisant qu’ "en 2020 et 2021, près de 80% de nos contrats ont été conclus avec des entreprises de droit algérien".


Lire aussi: Gaz: les volumes contractuels exportés vers l'Espagne assurés par le MEDGAZ


S’agissant de la dimension environnementale, le PDG de Sonatrach a affirmé qu’elle est au cœur de préoccupations du groupe ajoutant qu’il accorde une attention particulière à la prise en charge des challenges en matière de climat.

"Nous avons inscrit la réduction de notre empreinte carbone dans le processus de production et de transformation. L’objectif étant de mettre à disposition du marché des produits propres et de s’inscrire dans le cadre des engagements de l’Algérie en matière de climat", a-t-il noté.

Toufik Hekkar a assuré que cet enjeu est pris en charge à travers plusieurs actions, comme la réduction des émissions de gaz à effet de serre à travers la réduction de torchage à moins de 1% à l’horizon 2030, la généralisation des audits de l’efficacité énergétique au niveau de l’ensemble des installations du groupe, la compensation des gaz à effet de serre à travers un programme de projets forestiers, actuellement en cours de finition.

Hekkar: Les capacités d’exportation du gaz naturel vers l’Espagne sont suffisantes
  Publié le : lundi, 08 novembre 2021 19:19     Catégorie : Economie     Lu : 0 foi (s)   Partagez