45e anniversaire de la RASD: appel à hâter l'organisation du référendum d'autodétermination

Publié le : samedi, 27 février 2021 16:42   Lu : 57 fois

AOUSERD (Camps des réfugiés sahraouis) - Des partis politiques algériens ont réaffirmé, samedi, leur appel à hâter l'organisation d'un référendum sur autodétermination du peuple sahraoui, imputant à l'ONU "la responsabilité du non respect de la légalité internationale par le Maroc".

Peu avant le lancement des festivités de la célébration du 45e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), le Secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Abou El Fadl Baâdji a déclaré à l'APS que "La participation du FLN à cette occasion est une réaffirmation du soutien des organes politiques au peuple sahraoui dans sa lutte contre l'occupation marocaine brutale".

Il a relevé, dans ce sens, que la célébration de cet évènement "intervient cette année dans une conjoncture régionale très sensible, à la lumière de la souffrance des Sahraouis suite à l'agression barbare de l'occupant marocain, après la violation de l'accord de cessez-le-feu, le 13 novembre dernier".

Plaidant pour l'accélération de l'organisation du référendum d'autodétermination "de la dernière colonie en Afrique", le SG du FLN a déploré, "l'obstruction du processus onusien par certaines parties au sein du Conseil de sécurité international".

Evoquant un référendum, "dont l'organisation est retardée, depuis plus de 30 ans", il a qualifié de "scandale juridique" les atermoiements dans la désignation d'un nouvel émissaire du Sahara Occidental.

Dans une déclaration à l'APS, le membre du bureau national du Mouvement El Bina, Abdelwahab Kalii a appelé à "l'application de la légalité internationale pour permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination".

La participation du Mouvement El Bina aux festivités officielles de la proclamation de la RASD, le 27 février 1975, "est une réaffirmation de son soutien aux peuples aspirant à leur libération du joug colonial et à leur droit à l'autodétermination", précise M. Kalii.

Il a souligné, dans ce sens, "la coïncidence de ces festivités avec les manifestations populaires pacifiques d'Ouargla, le 27 février 1962, exprimant le rejet du projet colonial et des complots visant la séparation du Sahara algérien du reste du pays.

A cette occasion, M. Kolai a appelé la Direction et le peuple sahraouis à la poursuite de la lutte et du combat pour le recouvrement de leur souveraineté et intégrité territoriale.

45e anniversaire de la RASD: appel à hâter l'organisation du référendum d'autodétermination
  Publié le : samedi, 27 février 2021 16:42     Catégorie : Monde     Lu : 57 foi (s)   Partagez