Elections locales: les premiers électeurs affluent aux bureaux de vote dans le Sud

Publié le : samedi, 27 novembre 2021 12:31   Lu : 4 fois
Elections locales: les premiers électeurs affluent aux bureaux de vote dans le Sud

OUARGLA - Les électeurs ont commencé à affluer aux bureaux de vote dans les wilayas du Sud du pays, dès leur ouverture samedi à 8h00, pour choisir leurs représentants aux Assemblées populaires communales (APC) et de wilaya (APW).

Les opérations de vote se déroulent dans de bonnes conditions d’organisation et dans le respect des consignes prévues par le protocole sanitaire de prévention de la pandémie du Covid-19, ont constaté des journalistes de l’APS.

Ce sont plus de 2,157 millions d’électeurs qui sont attendus à travers les 1245 centres électoraux coiffant 5644 bureaux de vote, dont 121 itinérants, déployés à travers dix-huit (18) wilayas du Sud du pays, pour élire leurs représentants aux futures assemblées locales (APC-APW).

Dans la wilaya d’Illizi, des électeurs approchés par l’APS  au centre électoral N-3, installé au CEM "Mohamed Billel", ont mis l’accent sur l’importance de ce rendez-vous électoral, en tant que "devoir national qu’il appartient à tout un chacun de contribuer à sa réussite, en toute liberté et transparence".

Abderrahmane Salim (52 ans), fonctionnaire à la wilaya, a fait état, au sortir du bureau de vote, de son souhait de voir élire "des profils compétents qui soient à la hauteur de la confiance et des attentes des citoyens", appelant, pour cela, à une participation "massive" des électeurs à ce processus démocratique.

Dans la wilaya d’Ouargla, S.Mohamedi, trentenaire et chômeur de son état, rencontré au centre de vote de l’école primaire "Emir Abdelkader" au chef lieu de wilaya, a indiqué avoir voté sur une liste qu’il juge "en mesure d’agir demain dans le sens de rechercher des solutions efficaces au problème de l’emploi".

Dans la wilaya d’El-Oued, plus précisément au bureau de vote "Nesrat Hachani", Abdelkrim.K, la quarantaine, a estimé que le vote à ces élections locales est "plus qu’une nécessité", au regard des attentes des citoyens pour l’amélioration de leur quotidien et l’impulsion de l’économie locale, alors que Ali.B (50 ans) y voit "la continuité de la légitimité et de la constitutionnalité de l’autorité, pour la concrétisation d’un développement équitable".


Lire aussi: Elections locales: près de 24 millions d'électeurs appelés aux urnes samedi


Dans la wilaya d’Adrar, des électeurs rencontrés par l’APS ont fait part de leur "espoir de voir s’opérer le changement", à l’exemple de Abdelghani Touririne qui a souhaité aussi une "large implication des jeunes".

Le Moudjahid Hadj Boudfer a dit lui veiller à participer à cette phase du processus démocratique, en tant que "moyen de changement et de choix de personnes mieux à même de gérer les assemblées locales élues".

Abondant dans le même sens, le jeune Mohamed, rencontré au bureau "Moussa Ibn Noussair" à Tamanrasset, a dit s’attendre des nouvelles assemblées locales élues "d’œuvrer à l’amélioration du cadre environnemental des villes et de leurs réseaux d’eau potable et assainissement, ainsi qu’à l’encouragement de l’investissement pour promouvoir le cadre de vie et générer des emplois".

Une ambiance de vote similaire est relevée dans les autres wilayas du Sud du pays, sur fond d’espoirs d’une meilleure gestion des affaires des collectivités.

Les représentants locaux de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) ont souligné les "bonnes conditions" dans lesquelles se déroulement jusque là ces élections, en présence d’observateurs présents pour s’assurer de la transparence du scrutin.

Elections locales: les premiers électeurs affluent aux bureaux de vote dans le Sud
  Publié le : samedi, 27 novembre 2021 12:31     Catégorie : Régions     Lu : 4 foi (s)   Partagez