Locales: affluence moyenne des citoyens dans les centres de vote dans l'Est du pays

Publié le : samedi, 27 novembre 2021 13:20   Lu : 7 fois
Locales: affluence moyenne des citoyens dans les centres de vote dans l'Est du pays

CONSTANTINE - Une affluence "moyenne" a été observée samedi matin dans les centres de vote des wilayas de l’Est du pays, après le début du scrutin pour le renouvellement des assemblées populaires communales (APC) et de wilayas (APW) qui se déroule dans de "bonnes conditions organisationnelles", selon les correspondants de l’APS.

Dans la wilaya de Constantine, qui compte un corps électoral de 604.948 électeurs, une affluence ''moyenne'' a été observée dans les bureaux de vote à quelques heures du début du scrutin.

Les personnes âgées, comme à l’accoutumée lors des différents rendez-vous électoraux, étaient les premières à arriver dans les bureaux de vote pour accomplir leur devoir électoral, comme cela a été observé dans les centres Boumezber Ameur et El Moutanabi de la cité Ziadia et Boublat Salah, dans la cité Sakiet Sidi Youcef, au chef-lieu de wilaya, ainsi que Sakiet Boukhemis à l’unité de voisinage (UV) 18 de la circonscription administrative Ali Mendjeli.

De son côté, l'Etablissement public des transports urbains et suburbains de Constantine a mobilisé plusieurs bus pour le transport gratuit des citoyens entre la circonscription administrative Ali Mendjeli, le pôle urbain de Massinissa (El Khroub) et le centre-ville.

Dans la wilaya d’Ouled Djellal, où les locales se déroulent pour la première fois, l’opération a débuté à travers 73 centres et 270 bureaux de vote dans des conditions "ordinaires" et une bonne organisation, marquée par une affluence "moyenne" du corps électoral estimé à 107.415 électeurs qui devront choisir leurs représentants parmi 21 listes de partis politiques et d’indépendants.

Même constat dans la wilaya de Sétif où l’affluence des électeurs était également "modeste" au centre ‘’Guenfouah Ahmed’’ dans la commune d’Ouled Saber ainsi qu’au centre "Frères Chams Eddine", dans la cité du 20 août 1955 au chef-lieu de wilaya, où des électeurs, rencontrés par l’APS, ont estimé que ce rendez-vous électoral constitue "un autre pas sur la voie de l’édification de l’Algérie nouvelle".

Dans la wilaya de Batna, où un froid glacial sévit, une participation ‘’appréciable’’ a été observée dans les centres Ali Boukhalfa et Emir Abdelkader au chef-lieu de wilaya, et plus ‘’significative’’ dans d'autres centres situés dans les quartiers populaires comme celui de Salah Nezzar dans la cité Kechida, Ouchen Tahar dans le quartier Parc à Fourrages, et au centre Frères Boulila dans la cité Bouaguel 3.

Cette affluence est considérée par les encadreurs comme "ordinaire" étant donné que la forte affluence commencera généralement dans les prochaines heures.

Toutes les conditions organisationnelles et sécuritaires ont été ainsi mises en place dans les centres de vote de la ville d’Ain Beida qui compte la plus importante assiette électorale de la wilaya d’Oum El Bouaghi (83.788 électeurs), où il a été relevé une affluence "moyenne" des électeurs dans les centres "Kouadria Salah", ‘‘Abdelhamid Ababssa’’ et ‘’Hadj Ali Hamdi’’, réservé aux femmes.

Au cours de la tournée effectuée par l’APS dans un certain nombre de centres de vote de la wilaya de Mila qui compte un corps électoral s’élevant à 507.707, il a été constaté de prime abord une affluence "timide" des électeurs avant de devenir "moyenne" et ce, dans le strict respect des mesures préventives contre la Covid-19.

Dans ce contexte, le jeune Yousri Faarour, rencontré par l’APS au centre de vote ‘‘Bentobal Slimane’’ au chef-lieu de wilaya, a indiqué avoir relevé sur les listes des candidats aux élections locales des noms qu’il juge "aptes" à représenter la population de Mila, considérant de son "devoir" de les soutenir pour leur permettre de contribuer à l’avènement du "changement souhaité" et donner à Mila "une place adéquate parmi les autres wilayas du pays".

Dans la wilaya de Khenchela, une affluence "moyenne" des électeurs vers les centres de vote a été constatée au niveau des deux centres destinés aux hommes "Laieb Derradji" dans la cité 700 logements du centre-ville et ‘‘Gouaref Mohamed’’ dans la cité Dika ainsi qu’aux centres ‘‘Chami Mohamed’’ et ‘‘Mansouri Mohamed’’ réservés aux femmes, et ce dans le strict respect du protocole sanitaire de lutte contre la Covid-19.

Aussi, le scrutin s’est caractérisé dans la matinée par une bonne organisation sur fond d’affluence ‘’appréciable’’ des électeurs dans la wilaya d’El Tarf qui totalise 330.220 électeurs répartis sur 210 centres et 886 bureaux de vote répartis à travers ses 24 communes.

Dans cette wilaya frontalière, 75 listes partisanes et 27 listes indépendants sont en lice pour les assemblées populaires communales, tandis que les sièges de l’assemblée populaires de wilaya sont brigués par 6 listes partisanes et 2 listes indépendants.

Dans leurs déclarations à l’APS, les citoyens qui se sont exprimés dans les centres de vote des wilayas de Biskra, Guelma, Souk Ahras, Skikda, Bordj Bou Arreridj, M’sila et Jijel ont souligné l’importance de cette élection et formulé l’espoir que les électeurs choisissent ‘’les meilleurs candidats’’ pour les représenter dans les prochaines assemblées populaires communales et de wilayas.

Locales: affluence moyenne des citoyens dans les centres de vote dans l'Est du pays
  Publié le : samedi, 27 novembre 2021 13:20     Catégorie : Régions     Lu : 7 foi (s)   Partagez