"La stabilité du pays", une motivation suffisante pour le corps électoral (Presse/Ouest)

Publié le : dimanche, 30 avril 2017 13:47   Lu : 18 fois

ORAN - Dans ses ultimes éditions relatives à la campagne électorale qui prend fin dimanche, la presse écrite oranaise met en évidence le message du président de la République et invite les citoyens à se rendre en masse au prochain scrutin afin de consolider "la stabilité du pays".

Les journaux locaux s'accordent à mettre l'accent sur l'importance d'une large participation au scrutin du 4 mai prochain, appelant à cet égard les citoyens, même les plus "sceptiques", à se motiver par l'enjeu majeur qu'est celui de la préservation des grands acquis socio-économiques. Tout en jugeant "légitimes" les réticences affichées par des citoyens déçus par "la pauvreté du discours électoral" ou par "les résultats de la précédente législature", les quotidiens oranais estiment cependant que la présence de tous les électeurs est indispensable le 4 mai prochain. Ce dernier jour de  campagne est mis ainsi à profit par différentes publications pour susciter l'intérêt du corps électoral en général, et de la frange "indécise" en particulier.

"Le Carrefour d'Algérie" note à ce titre que le discours électoral a été "inférieur" aux attentes d'une population "saturée par la dureté des préoccupations d’une vie de plus en plus chère, et des contraintes du quotidien". Ce journal soutient néanmoins qu'en dépit des carences relevées durant cette campagne, "il ne serait pas judicieux pour le citoyen de ne  pas aller voter". Et d'expliquer que l'on vote pour "la stabilité du pays".

De son côté, "Ouest Tribune" alerte sur le fait que l'impression de désintérêt manifestée par des citoyens, ne doit pas être assimilée à "un refus" des élections. "La culture démocratique ne se résume pas dans son seul volet électoral", commente ce journal en préconisant, à l'adresse de la classe politique, de "maintenir la régularité de la consultation des  citoyens".

L'importance du prochain rendez-vous électoral est également soulignée par "El-Djoumhouria" qui invite, dans son éditorial, à distinguer entre les citoyens réticents et ceux qui appellent au boycott. Les allégations de ces derniers, quant à leur prétendue représentativité ou influence sociale, seront démenties, selon la même publication, par une participative massive au scrutin, "quitte à voter blanc".

Pour sa part, "Cap Ouest" salue les efforts des candidats, rappelant qu'ils ont "laissé familles et enfants" pour aller parcourir des communes de différentes wilayas du pays. Tâche qui, souvent, ne fut guère aisée face aux "scepticisme et humeurs des uns et des autres", et aux "critiques de ceux qui rêvent au changement sans effort".

"L'Echo d'Oran" lance, lui, un appel aux électeurs pour prendre le temps de choisir, "en leur âme et conscience", leurs représentants dans la chambre basse du parlement. Ces derniers devant, quant à eux, "tenir leurs promesses pour concrétiser le changement".

 

Le déroulement de la campagne électorale a été suivi par différents titres de la presse oranaise, à l'instar d'"El-Watani" qui évoque dans son édition du jour l'ambiance festive ayant marqué les tous derniers meetings animés dans la capitale de  l'Ouest.

"La stabilité du pays", une motivation suffisante pour le corps électoral (Presse/Ouest)
  Publié le : dimanche, 30 avril 2017 13:47     Catégorie : Régions     Lu : 18 foi (s)   Partagez