Le débat programmatique éludé au cours de la campagne électorale (presse régionale)

Publié le : dimanche, 30 avril 2017 13:48   Lu : 19 fois

CONSTANTINE - La presse régionale paraissant à Constantine ce dimanche à vingt-quatre heures de la clôture de la campagne électorale en prévision des législatives du 4 mai prochain a estimé que le débat programmatique a été éludé tout au long des 22 jours de cette course à la députation.

Le Quotidien de Constantine, consacre sa Une au sujet et titre ‘‘Le débat programmatique éludé’’ soulignant la clôture de 22 jours de ‘‘débat stérile’’.

Pour cette publication de la capitale de l’Est, les formations politiques en lice se sont affairées ‘‘à égrener des constats et des généralités au sujet de l’état de la nation et  se sont lancées dans des diatribes et amabilités oubliant l’essentiel’’.

Abondant dans le sujet, le journal rapporte que ‘‘le patron du FLN, Djamel Ould Abbes, s’en est pris à Ahmed Ouyahia du RND, le président du MSP, Abderezak Mokri, a égratigné les deux partis au pouvoir alors que Louisa  Hanoune du PT s’en est violemment prise à ses adversaires ciblant  le FLN, le RND, le MPA et le MSP’’ affirmant que dans ce ‘‘big show, les formations politiques ont oublié de parler programme’’.

Le Quotidien de Constantine a également consacré un grand espace au message du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, adressé à la nation,  à l'occasion du scrutin de l'élection législative prévu le 4 mai, axant sur le passage dans lequel le chef de l’Etat  souligne que ‘‘la nouvelle Assemblée populaire nationale devra également légiférer pour la finalisation de diverses réformes destinées à promouvoir une économie davantage diversifiée, de sorte à réduire la dépendance du développement du pays et du bien-être de la population envers le marché mondial des  hydrocarbures’’.

Pour le quotidien public An-Nasr, la campagne électorale pour les législatives du 4 mai prochain n’a pas vraiment accroché les électeurs dès son lancement. ‘‘Les animateurs de cette campagne ont appelé à un vote  massif et au  choix des candidats de leurs partis, au cours de la première semaine de cette campagne avant de rectifier l’appel et de souligner la nécessité de pratiquer un devoir contribuant à la stabilité du pays’’ souligne-t-on.

Le quotidien d’expression arabe rapporte également qu’à la troisième semaine de cette campagne, ‘‘les partis politiques ont tenté d’intéresser’’ débattant les sujets de la liberté d’expression et de la femme notamment’’.

Le journal  a également  réservé deux pages aux sorties des chefs de partis politiques rapportant le passage du président du Front El Moustakbel, Abdealziz Belaid à Bordj Bou Arreridj et sa confirmation qu’une transparence dans les législatives du 4 mai prochain dotera ‘‘le prochain parlement de crédibilité’’ et celui du FJD à Sétif.

La publication répercute l’appel du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à  l'ensemble des acteurs, des responsables et agents publics, impliqués dans l'opération du processus des élections législatives, prévues le 4 mai 2017, à faire preuve de la "plus grande impartialité et à veiller au strict" respect des dispositions de la Loi et souligne celui du ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, pour une participation "massive et efficace" aux élections législatives du 4 mai prochain pour faire face aux dangers et menaces qui guettent le pays.

Les quotidiens Kawalis, Les Echos de l’Est, Aurès  et Seybouse Times ont également  consacré leur édition de ce dimanche  aux meetings des chefs des partis politiques dans les wilayas de l’Est du pays.

 

 

Le débat programmatique éludé au cours de la campagne électorale (presse régionale)
  Publié le : dimanche, 30 avril 2017 13:48     Catégorie : Régions     Lu : 19 foi (s)   Partagez