Ramadhan à Alger: mesures préventives contre les intoxications au niveau des établissements de restauration

Publié le : dimanche, 07 mai 2017 17:13   Lu : 9 fois
Ramadhan à Alger: mesures préventives contre les intoxications au niveau des établissements de restauration
APS PHOTOS © 2017

ALGER - Des campagnes de sensibilisation sur le "don de sang" et les "maladies chroniques" ainsi que des mesures préventives pour éviter les cas d'intoxication au niveau des établissements de restauration collective sont prévus par la direction de la santé de la wilaya d'Alger en prévision du mois de Ramadhan, a révélé dimanche le Directeur de la santé de wilaya.

Dans une déclaration à l'APS, Mohamed Miraoui a précisé que "ces mesures préventives qui visent à protéger la santé du consommateur ont touché les travailleurs en charge de la préparation des repas collectifs de l'iftar, en garantissant des examens médicaux à tous ces travailleurs par souci de préserver la santé publique".

Des mesures préventives devraient être prises par les mêmes services avant le mois de Ramadhan, a indiqué le responsable. Ainsi, une équipe médicale chargée du contrôle périodique des denrées alimentaires et des viandes  utilisées dans la restauration collective, notamment les restaurants de la rahma ouverts par la wilaya en direction des catégories démunies, sera mise sur pied dans ce cadre.

Outre le contrôle des centres et restaurants collectifs de l'iftar, les locaux, marchés et eau potable feront également l'objet de contrôle par les bureaux communaux d'hygiène (BCH).

Un schéma sanitaire a été mis en place au niveau des services des urgences pour le mois de Ramadhan pour prendre en charge les malades, et les équipes médicales et paramédicales seront intensifiées au niveau de 85 polycliniques, dont 41 unités sanitaires de proximité qui constitueront une ceinture sanitaire pour la capitale travaillant 24/24h avec un système de permanence afin de renforcer les services sanitaires de 8 établissements hospitaliers, 5 CHU et 12 établissements hospitaliers que compte la capitale.

Parmi les mesures sanitaires prévues pour le mois de Ramadhan, M. Miraoui a cité le renforcement du stock de médicaments et d'autres produits nécessaires aux urgences au niveau des polycliniques. Ces unités sanitaires seront contrôlées lors d'opérations d'inspection menée régulièrement par la direction, lesquelles seront intensifiées au mois de Ramadhan.

Dans le cadre de sa participation aux différentes opérations de solidarité menées au cours du mois sacré, la direction de la santé lancera des compagnes de don du sang au niveaux des mosquées de la capitale à partir du 28 mai en collaboration avec les hôpitaux, les imams et les associations activant en la matière, une opération qui se poursuivra jusqu'au 22 juin prochain.

Selon la même source des portes ouvertes encadrées par des équipes médicales spécialisées seront organisées pour prodiguer des conseils et des recommandations aux malades chroniques diabétiques, hypertendus et  asthmatiques.

Ramadhan à Alger: mesures préventives contre les intoxications au niveau des établissements de restauration
  Publié le : dimanche, 07 mai 2017 17:13     Catégorie : Régions     Lu : 9 foi (s)   Partagez