Le DGSN insiste sur la nécessité d’intensifier l’activité sécuritaire

Publié le : mardi, 01 septembre 2020 19:43   Lu : 16 fois
Le DGSN insiste sur la nécessité d’intensifier l’activité sécuritaire

 

AIN-TEMOUCHENT - Le Directeur Général de la Sûreté nationale (DGSN), Khelifa Ounissi, a appelé mardi à partir de la wilaya d’Aïn-Témouchent à intensifier l’activité sécuritaire afin que le citoyen se sente en sécurité.

Lors de l’inauguration du siège de la sûreté urbaine de la commune de Sidi Benadda, M. Ounissi a souligné "la nécessité d’intensifier les activités sécuritaires afin que le citoyen sente qu’il y a une autorité qui veille à sa protection", ajoutant qu’"il faut que le citoyen sente qu’il est en sécurité à l’intérieur et à l’extérieur de son domicile."

Le DGSN a ordonné le renforcement de la couverture sécuritaire de la sûreté urbaine de Sidi Benadda et atteindre le ratio d’un policier pour 200 à 250 citoyens, au lieu d'un policier pour 354 actuellement. Il a ajouté que "malgré les statistiques positives enregistrées au niveau de cette sûreté urbaine, il est nécessaire d’intensifier les opérations sécuritaires et maîtriser le terrain afin que le citoyen puisse sentir qu’il est en sécurité partout où il se trouve."

Par ailleurs, M. Ounissi a inspecté le centre cynotechnique de Chaâbat Lham relevant de la sûreté nationale dont les travaux ont été complètement achevés. Sur place, il a souligné la nécessité de "rattraper le retard enregistré dans l’exploitation de ce centre et procéder à son équipement afin d’y entamer la formation durant l’année 2021."

Ce centre cynotechnique s’étend sur une superficie de 78.000 m2 et comprend 100 niches pour les chiens et un camp d’entrainement, ainsi qu’une clinique vétérinaire, une aile pédagogique de 150 places, en plus d’une aile administrative et une résidence.

Dans une déclaration à la presse, l’inspecteur régional de la sûreté de l’Ouest, le contrôleur de police Mustapha Benaïni, a indiqué que "ce centre est la seule infrastructure indépendante réalisée à l’échelle nationale. La sûreté nationale dispose d’encadreurs et de spécialistes dans ce domaine," ajoutant qu’un programme de formation sera élaboré avant la fin de l’année pour entamer l’opération.

Concernant l’élargissement de la couverture sécuritaire dans la wilaya d’Aïn-Témouchent, le même responsable a souligné qu’il est prévu, prochainement, le lancement d’un projet de réalisation d’une sûreté de daïra dans la commune d’El-Malah et une nouveau siège de sûreté urbaine dans la ville d’Aïn-Témouchent.

Le DGSN insiste sur la nécessité d’intensifier l’activité sécuritaire
  Publié le : mardi, 01 septembre 2020 19:43     Catégorie : Société     Lu : 16 foi (s)   Partagez