Journée des bénévoles: l'organisation du volontariat sur des bases juridiques une nécessité impérieuse

Publié le : dimanche, 05 décembre 2021 16:26   Lu : 0 fois
Journée des bénévoles: l'organisation du volontariat sur des bases juridiques une nécessité impérieuse

ALGER - Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezzak Sebgag a souligné, dimanche à Alger, que l'organisation du volontariat sur des bases juridiques constituait désormais une "nécessité impérieuse" pour définir les responsabilités et fixer les rôles des organisations de la société civile.

Dans une allocution lue en son nom par le Secrétaire général du ministère, Slimane Tiabi à l'ouverture des travaux de la Conférence nationale sur "le volontariat en Algérie" tenue à l'Ecole supérieure d'hôtellerie et de restauration (5-6 décembre), le ministre a précisé que l'organisation du volontariat sur des bases juridiques constituait désormais une nécessité impérieuse pour définir les responsabilités et fixer les rôles de toutes les parties.

Cette opération est à même de conforter le rôle de la société civile et de garantir la protection juridique aux bénévoles, à travers la mise en place de mesures définissant leurs droits et obligations, a-t-il ajouté.

L'idée de l'organisation de cette conférence nationale émane de la vision stratégique du Plan d'action du gouvernement qui s'inspire du programme du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a-t-il précisé.

Cette conférence, ajoute le ministre, amorce une nouvelle étape dans le processus de solidarité sociale, à travers l'adoption de politiques et de concepts nouveaux dans le programme d'action sectoriel.


Lire aussi: Semaine nationale du volontariat: nécessaire renforcement de l'esprit de citoyenneté


A ce propos, il a indiqué que les données induites par les grandes transformations sur la scène nationale, régionale et internationale "ont changé" plusieurs concepts sur le rôle de la société civile, d'où la conviction que "l'investissement dans la société civile est l'une des pratiques les plus sages sur la voie du développement durable, ce qui explique aussi la grande ouverture de l'Etat sur les composantes de la société civile, en lui accordant des privilèges et des missions de nature à conforter sa contribution à l'effort national.

L'intervenant a également valorisé " la mutation" importante en matière du volontariat que l'Algérie a connue lors de la crise sanitaire de la Covid-19 et qui a révélé, a-t-il dit, "une nouvelle vague d'une génération d'associations, capable de traiter avec les transformations et les données politiques, économiques et sociétales et de gérer la prochaine étape avec mérite".

Partant, M. Sebgag a appelé les experts et les acteurs dans la société civile à "asseoir une relation de partenariat stratégique équilibré entre les Pouvoirs publics et les organisations de le société civile, à focaliser sur la protection de ces organisations et à les tenir à l'abri de l'influence des intérêts étrangers et politiques étroits".

Il a également appelé à la nécessité de soutenir les capacités de ces organisations, à élever leur compétence et à assurer " un environnement favorable" qui assure aux acteurs associatifs un ensemble de conditions légales et réglementaires.

Les participants aux ateliers de cette conférence débattent du projet de loi de volontariat, de la structure et de l'organisation du réseau national du volontariat, du réseautage des acteurs en matière de l'acte de volontariat, ainsi que de la présentation des expériences des différentes associations activant dans le domaine, à l'instar des Scouts musulmans algériens (SMA), de l'association Nass El Khir et de HOPEDZ.

Media

Journée des bénévoles: l'organisation du volontariat sur des bases juridiques une nécessité impérieuse
  Publié le : dimanche, 05 décembre 2021 16:26     Catégorie : Société     Lu : 0 foi (s)   Partagez