Hadj 2018: la Protection civile mobilise 200 agents pour accompagner les pèlerins

Publié le : jeudi, 10 mai 2018 15:42   Lu : 3 fois
Hadj 2018: la Protection civile mobilise 200 agents pour accompagner les pèlerins

BOUIRA - Un contingent composé de 200 agents de la Protection civile a été mobilisé cette année pour accompagner les pèlerins algériens aux lieux saints de l'islam pour l'accomplissement du rite du Hadj 2018, a indiqué jeudi un responsable au niveau de ce corps constitué, le colonel Miloud Rami.

"Cette année, le nombre d'agents formant la mission de la protection civile devant accompagner nos pèlerins aux lieux saints de l'Islam s'est élevé à 200 personnes, alors qu'en 2017 le nombre était de 165 agents", a précisé le colonel Rami, directeur divisionnaire des fonctionnaires à la DGPC et représentant du directeur général de la Protection civile.


Lire aussi: Les futurs pèlerins appelés à effectuer leurs examens médicaux dans les plus brefs délais


La protection civile participe pour la 11ème fois dans l'accompagnement des pèlerins aux lieux saints de l'islam en Arabie Saoudite, où "les agents de notre mission sont appelés à fournir beaucoup d'efforts pour orienter, accompagner et aider les hadjis algériens notamment les personnes âgées", a-t-il ajouté, en marge d'un colloque national organisé au siège de la direction de la Protection civile de la wilaya de Bouira.

"Notre contingent est très qualifié et il est prêt à relever ce défi et représenter dignement la Protection civile algérienne en Arabie Saoudite et ce malgré la difficulté de la mission", a assuré le colonel Rami au cours de cette rencontre consacrée à la formation et la sensibilisation des membres de la mission sur les méthodes d'agir en situations difficiles auxquelles pourraient faire face les pèlerins.

Des instructions seront données à tous les membres du contingent pour assurer une bonne prise en charge des hadjis depuis leur départ aux lieux saints de l'Islam jusqu'à la fin du rite du Hadj, a-t-il poursuivi.

De son côté, le chargé de la communication à la DGPC, le colonel Nassim Bernaoui a déclaré : "Notre travail et notre tâche demande beaucoup de sacrifices, de la patience et du courage pour être à la hauteur de cette noble mission", appelant les agents dépêchés à s'armer de grande volonté et être à l'écoute des hadjis algériens, notamment les personnes âgées.


Lire aussi: Hadj 2018: Premier vol vers les Lieux saints prévu le 25 juillet


"L'agent de la protection civile doit être présent, disponible et prêt à porter aide et assistance aux hajdis notamment ceux en difficulté. Le hadj a toujours besoin de nos orientations, particulièrement en matière de sécurité, d'aide médicale, d'évacuation", a-t-il insisté.

Se félicitant de l'expérience acquise ces dernières années, le colonel Bernaoui a invité les membres du contingent à s'adapter à la nouveauté de cette année, qui est le système de volontariat adopté par l'Office national du Hadj et de la Omra (ONHO).

Aussi, le responsable a saisi cette occasion pour exhorter les éléments formant la mission du Hadj 2018 de se doter de tous les moyens de communication pour qu'elles soient en continue, surtout avec les hadjis algériens afin d'anticiper tout éventuel incident. "La communication est très importante, elle est plus que nécessaire", a-t-il souligné.

"La communication en continu entre les membres de la mission de la protection civile ainsi qu'avec les pèlerins algériens facilite beaucoup la tâche", a-t-il conclu.

Hadj 2018: la Protection civile mobilise 200 agents pour accompagner les pèlerins
  Publié le : jeudi, 10 mai 2018 15:42     Catégorie : Société     Lu : 3 foi (s)   Partagez